AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mind Games [cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cruz Vahan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : trouve toi un GPS, tu verras c'est pratique!

MessageSujet: Mind Games [cours]   Ven 9 Juil - 2:28

Il faisait plutot frais! telle fut la premiere Pensée de Cruz au sortir de l'avion. devant lui, le nombre de japonais en chemises courtes lui donnerent quelques frissons! mais bon, il fallait tout de meme relativiser. il devait certainement faire chaud, pour un été Tokyoïte! mais pour Cruz qui débarquait tout juste de Colombie... il faisait plutot frais! Vous trouvez cela redondant et futile? pourtant, notre vie elle meme est redondante et futile, nous somme tous plus ou moins esclave du train train quotidien, c'est lui meme qui régit notre vie! mais arretons donc de nous etendre sur de telles inepties qui n'ont pas lieu d'etre ici et retournons nous en plutot a notre ebauche de recit, fort chaotique, je me dois de le concevoir!

Nous allons donc passer sous silence les peripeties fort ennuyeuses qui se sont déroulées entre la descente de l'avion et l'arrivée devant le lycée! ce n'est qu'une fois sorti du taxi qu'il prit enfin la peine de s'etirer! Il ne l'avait pas fait apres etre sorti de l'avion car il savait pertinnement qui serait incessement sous peu confiné dans un autre vehicule! Il plongea sa main droite dans la poche de sa veste de costard et en sortit un petit etui argenté qu'il ouvrit, a l'interieur se trouvaient bon nombre de cigarettes roulées a la main, qu'il avait ramené de Bogota! il en porta une a sa bouche apres l'avoir quelque peu tassée sur l'etui fermé et l'alluma. c'est donc la clope au bec qu'il s'epousseta legerement les vetement, comme dans l'intention de retirer les froissures du a la position assise durant plus d'une sizaine d'heures!

Pour son premier jour, il s'etait habillé sobre... enfin, me direz vous, il est toujours vetu sobrement. une petite chemise blanche, une veste de costard, un jean délavé quelque peu usé et déchiré, et son eternel beret perpetuellement vissé au sommet de son crane, duquel deferlait une veritable marée de longs cheveux noirs et lisses! enfin, long est un bien grand mot, "mi-longs" serait plus de circonstance. Il entra alors dans l'enceinte de l'ecole et put apercevoir les autochtones qui lui lancaient des regards plus ou moins mauvais, auquels il ne prit meme pas la peine de porter plus attention. cet endroit etait reputé pour etre dangereux, mais cela n'effrayait en rien Cruz. Tentez d'intimider quelqu'un qui a passé les cinq dernieres de sa vie dans le quartier de La morgue a Bogota, l'un des quartiers les plus dangereux du monde, autant vous le dire tout de suite, c'est peine perdu! N'interpretez pas mal mes propos, il ne se croyait en rien inatteignable, c'est seulement qu'il avait deja frolé la mort plusieures fois, et que desormais, il y etait pres, a tout instant!

Chemin faisant, il passa sa main droite dans la poche interieure gauche de son costard, et en sortit une enveloppe contenant, aussi etrange que cela puisse paraitre, une lettre, et une clé. la lettre lui indiquait la direction de sa salle de cours vers laquelle il se dirigea promptement. apres tout, il donnait son premier cours d'ici cinq minutes! tout en cheminant, il rajouta la clé de la classe a son porte clé. lorsqu'il l'apercut, il eut un leger sourire ainsi qu'un leger hauchement de sourcil amusé! une salle vitrée, au moins il pourrait aisemment voir la lumiere du jour.

Il inspira la derniere latte de sa cigarette tout en ouvrant la porte de la salle puis penetra dedans jetant au prealable sa cigarette d'une pichenette a l'exterieur. une fois a l'interieur, il attrapa le marqueur et se tourna vers le tableau blanc pour y marquer en gros son prenom et son nom de famille. il s'installa alors, assis dans la chaise, les pieds sur le bureau, faisant tournoyer le marqueur entre ses doigts! il attendait que ses eleves n'arrivent!

***********************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Ven 9 Juil - 3:15

Le soleil se levait à peine et pourtant Chikara était déjà debout depuis quelques heures déjà. La raison de son réveil de si bonne heure ? Sa blessure au bras qui la faisait encore souffrir, faut dire qu’elle n’était pas allée à l’infirmerie de l’école pour se faire mieux recoudre, elle piquait juste quelques compresses et pansements par ci par là pour se désinfecter. Hormis Siegfried personne n’était au courant, donc il fallait se désinfecter à l’abri des regards et le parcours du combattant était génial pour ça. Pas grand monde ne le fréquentait à l’heure où la jeune fille se pointait.

Bon au moins la plaie commençait à cicatriser elle se retourna alors vers les établissements, regardant les élèves s’éparpiller dans la cours puis jetant un coup d’œil à sa montre pour savoir l’heure qu’il était. 7h 30 pile. Elle s’avança alors vers un grand bâtiment vitré, là où allait se dérouler son cours de socio psychologie. Pour patienter elle commença à potasser, comme à son habitude, un bouquin, celui-ci parlant justement du cours qu’elle allait avoir dans quelques minutes. Elle plaqua son dos et un de ses pieds contre le mur ouvrit d’une main le bouquin et de l’autre sortit de la poche de sa jupe un paquet de clope, en prit une, la mit dans sa bouche et l’alluma en tirant une longue latte dessus. Tout en fumant elle levait quelques fois les yeux de son bouquin pour observer les gens, encore une fois par habitude, c’était un tic chez elle voir, même un toc. Ce qui lui valait parfois certaines bagarres mais cela n’allait pour autant pas la faire changer. Elle avait beau être une fille… avoir un frère qui avait anciennement été en kravmaga ici l’avait quelques peu aidé.

Au moment où elle leva la tête pour recracher sa fumer et jeter sa clope, elle croisa un homme d’à peu près sa taille, cheveux mi-long noir, pas habillé comme tous ces élèves s’habillait elle en déduit donc que c’était un prof. Attendant quelques minutes après son entrée dans l’établissement elle emboita le pas pour se diriger vers la salle où se dirigeait l’homme. C’était bien un prof et qui plus est son prof de socio-psy. Elle était en avance lorsqu’elle apparut dans l’encadrure de la porte mais qu’importe. Elle frappa doucement à celle-ci et se présenta.

« Bonjour, mademoiselle Serizawa Chikara, étudiante en troisième année de gamme seduce. Puis-je entrée ? » Oui il se trouve que Chikara pouvait être quelqu’un de très poli selon la personne qui lui faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cruz Vahan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : trouve toi un GPS, tu verras c'est pratique!

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Ven 9 Juil - 3:54

Il n'avait pas eu a attendre longtemps, seulement quelques courtes minutes pour que celle qui l'avait suivie finisse par pointer le bout de son nez! Elle avait eu beau rester en retrait, il l'avait tout de meme remarquée! Il fit tout de meme mine d'etre surpris lorsqu'elle frappa et apparut dans l'embrasure de la porte. Il lui sourit legerement d'un sourire quelque peu moqueur et la jaugea longuement apres qu'elle se soit presentée. il l'analysait, la sondant, cherchant d'ors et deja les failles a exploiter en cas de probleme! enfin, il etait egalement fort probable qu'il ait a utiliser ses failles meme sans qu'aucun probleme ne se montre, mais ceci est une autre histoire. Il plongea son regard noir dans jais dans les yeux sanguins de la jeune éleves, un leger sourire sur les levres. le genre de regard personne qui met les gens a nu. par ce simple regard, pourtant lourd de sens, il comptait faire comprendre qu'il ne servait a rien de tenter de s'en prendre a lui, que c'etait plus dangereux qu'autre chose. Il avait developpé ce regard d'intimidation au fil du temps a Bogota, et cela avait magnifiquement fait ses preuves. Il fallait egalement dire que Cruz etait un personnage abondemment charismatique, malgré sa stature chétive, il en imposait tout de meme.

Il coupa alors le contact visuel et fit signe a la jeune fille de bien vouloir se donner la peine d'entrer tout en continuant a jouer avec son marqueur de maniere flegmatique. Il n'ouvrit pas la bouche pour autant. il fallait dire que cela faisait desormais pres de vingt quatre heures qu'il n'avait prononcé le moindre mot, depuis son depart de bogota en fait. et entre le trajet en voiture, l'avion, l'escale a Los angeles, l'avion a nouveau, il n'avait pas eu besoin reellement de parler. pour la taxi l'ayant amené de l'aeroport a l'ecole, il s'etait contenter de lui mettre l'adresse sous les yeux. Il voulait attendre que tous soient presents pour enfin faire les presentations!

***********************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Ven 9 Juil - 4:27

Fausse impression d’être surpris. Chikara regarda le prof avec un petit sourire. Il était dur, en effet, de ne pas entendre le bruit de ses petites chaussures à talon. Elle se tenait toujours debout à l’entrée de la salle, se laissant regarder par le prof, le fixant dans les yeux. Elle n’aimait pas fuir les regards, pour elle cela était une preuve de faiblesse et la seule personne avec qui elle le baissait vraiment était son père. Or le personnage en face d’elle n’était pas du tout son géniteur bien qu’il dégageait beaucoup de froideur, et avait un air de rapace strict. En fait elle ne trouvait pas les mots pour exprimer sa pensée à cet instant.

Après que le contact visuel fut coupé, il lui fit signe d’entrer ce qu’elle fit et s’installa ensuite à l’une des nombreuses places de la salle encore vide. La jeune fille posa ses affaires, rangea son livre dans son sac et croisa les jambes en regardant sa montre encore une fois. Allait-elle partir pendant le cours et se faire remonter les bretelles par son tuteur ? Cela dépendrait du professeur qui se tenait en face d’elle bien qu’il lui sembla qu’il ne laissait pas sortir ses élèves comme ça. Elle leva ensuite les yeux au plafond, jeta un œil du côté de la baie vitrée puis scruta le tableau et lu ce qui était écrit. « Cruz Vahan » Bon voici le nom et prénom de ce prof, c’était déjà une information. Elle sortit un carnet noir et un stylo de son sac pour le noter et commença à dessiner sur sa feuille, attendant que le temps passe. Les cours ne commenceraient que dans cinq minutes, elle avait le temps mais étant donné la place où elle se trouvait et le regard du prof elle décida de ne pas dessiner, juste au cas où. Elle se mit donc à écrire comme toujours à ses heures perdues. Ce n’est pas parce qu’elle était en gamme seduce qu’elle ne devait pas pour autant laisser ses plaisirs « intellectuels » de côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setsu 'ki

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Ven 9 Juil - 9:29

Je n'avais aucune idée de ce que j'avais comme cours à cette heure ci. Et trainer dans les couloirs seul ici ne me disait rien, vraiment rien. Je marchais au milieu de cette foule de jeune se dirigeant tous vers leurs salle de cours...Alors que moi, je marchais sans réellement savoir ou je devais aller. Je me suis alors arrêter devant une salle ou venait d'entré une jeune fille pour regarder mon horrair. J'ai sortit la ma grille en cherchant le jour et l'heure dessus. Le local c'était...celui devant lequel je me trouvait... Enfin, je crois. J'ai alors rangé ma feuille et j'ai sortit ma boite de pocky a peine entamée. J'ai poussé la porte et regarder la classe. Comme d'habitude, j'avais mon air innocent et gamin, légèrement perdu sur le visage. C'est à cause de cet air que les gens se demande ce que je fait ici. Un jeune comme moi qui passe son temps avec un pocky en bouche ou une bouteille de lait à la fraise en main.
J'ai timidement saluer le prof de la tête en croquant dans mon baton couvers de fraise.


"Setsu 'ki, première année..."

Regarde la classe vide puis remarque la fille et hésite encore plus du coup.

"Je...je suis dans la bonne classe?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aï Enma

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Lun 12 Juil - 23:13

Mon premier cours de socio- psychologie allait débuter dans quelques minutes et pourtant je n’avais toujours pas quitté ma chambre. J’avoue avoir quelques tendances perfectionniste, mais après tout j’aime le travaille bien fait, que tout soit carré et claire. C’est devant mon miroir que je finissais d’ajuster le nœud rouge autour de mon cou. Peut-être par nostalgie j’avais décidé de porter mon ancien uniforme de lycée. Cela paraitrait peut-être bizarre aux yeux des autres élèves, mais après tout, l’avis des autres m’intéressait tellement peu. Même les élèves à proprement parlé ne me faisait aucuns effets, j’avais pu en croiser certains déjà mais je m’en foutais, je n’étais pas là pour ça, seulement pour faire mes quatre années dans ce lycée.


Après avoir finit de réajuster mon nœud, je me retournai dos au miroir et
m’assit par terre pour enfiler mes chaussures, pris mes affaires pour partir en direction du cours d’un pas légèrement pressé. Je n’aimais pas ne pas être ponctuelle, c’était quelque chose qui m’horripilait, que ce soit lorsque cela s’agissait de moi ou d’une tiers personne. Dans mes pensées je ne me rendis pas compte que je me trouvais déjà aux portes de l’internat, quelques centaines de mètres et j’atteindrais la salle de cours. Au moment où je me retrouvai dans la cours je sentis quelques regards se poser sur moi, ce qui me fit lâcher un petit sourire. Bien que l’avis des autres ne me préoccupe pas, il m’amusait fortement. Car oui je n’avais pas l’air d’une fille de seize ans mais après tout n’est ce pas un merveilleux point positif ? Personne ne se méfiait de la petite fille aux longs cheveux noirs et à la peau pâlichonne. Ce qui fait d’ailleurs que lorsque j’égorgea une « camarade » de classe personne ne se douta que c’était moi, je pus donc partir sans un souci vers cet établissement qu’était Man’zen sur les encouragements de mes parents.



Je sortis enfin de mes pensées, je me trouvais devant la porte de mon
cours, je regardais une dernière fois sur mon papier puis au dessus de la porte pour voir si, effectivement, c’était la bonne salle. Il y avait déjà du monde, le professeur assis au bureau, une fille assise en train d’écrire et un dernier élève était à l’entrée dans la salle, il avait l’air totalement paumé. Je pensai sur l’instant qu’il avait l’air bien benêt mais comme on m’a toujours appris à ne pas faire attention à la première impression je le bousculai juste gentiment pour entrer. Non je n’avais pas l’air très accueillante me direz-vous mais c’est ainsi je suis froide que ça plaise ou non.



« Aï Enma. Force Jeng première année. »


Simple et court. Il ne suffisait pas de plus pour se présenter à une nouvelle classe. A la suite de ça je m’installai à une table près d’une fenêtre un peu en retrait. Etre devant n’était pas pour moi, je n’aimais pas attirer l’attention. En attendant que le cours commence, je décidai donc de m’appuyer au fond de ma chaise et tourna la tête vers la fenêtre pour contempler le ciel. Qu’est ce que j’avais envie qu’il pleuve….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tod Akito

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce t'en as à f*****

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Mar 13 Juil - 2:13

L’un des désavantages, fin, lorsque t’es étudiant… C’est que tu dois aller en cours… Et là dans mon foutu emplois du temps, j’avais un cours de … bref un cours quoi! Ce pourrait être du Français de l’Allemand ou des Maths ça serait la même chose pour moi! M’enfin! Je peux pas me plaindre! J’ai eu droit à deux semaines de repos à cause de l’autre bourrin et de son flingue. Même si mes deux jambes me lancent toujours autant, il n’empêche que ça va mieux qu’au départ… Imaginez vous avec une balle dans les deux jambes… Ouais, deux semaines ça parait court, mais l’autre trou avait mal visée! Pour une fois je n’irai pas plaindre les pas doués de la vie!

Bref retournons à notre cours. L’prof serait un certain cru… crou… Fin’ un truc qui commence par Crrr… Le plus drôle c’est que ça va être le premier cours que je prend à Man’Zen, je sens qu’on va bien rigoler sur ce coup!

Je déambule dans les couloirs tout en boitant toujours un peu. Couteau sous la veste comme à mon habitude, je passe à côté des autres élèves, le visage fermé devant de pareille personne qui je me le demande n’ont peut être rien à foutre ici? Fin c’est pas moi le chef du bahut! J’laisse ça au Parrain! C’est déjà assez chiant d’assister à des cours, si en plus je dois me préoccuper des élèves j’ai pas finis! Et voilà que j’arrive devant la salle. Et évidemment, comme d’hab, ta une croix qui reste en plein milieu de la voie pour entrer dans la classe… Bon Tod reste calme et zen, c’est peut-être une nouvelle, tout comme toi, elle est peut-être timide qui sait…

- S’cuse, ça t’ennuierai de dégager de là vit’euf?

C’était ça ou je lui criais d’allez chier ailleurs… Mais bon apparemment j’aurais du opter pour la réponse B vu le pourcentage de réaction qui s’approchait plus du zéro négatif que d’autre chose… Bon…

- …. DEGAGES !!!!!!!!!!!!

Les points d’exclamations c’est juste pour montrer à quel point l’énonciation de la syllabe « ga » a été très longue! Mais bon finalement, j’ai pas attendu grande réac’ et j’ai tout simplement envoyé valdingué l’autre pisseuse… M2chant moi? MAIS RIEN À FOUTRE !

Le prof est là, il a l’air d’être cool, fin m’en fou tant qu’il me fait pas chier le reste ! Il aurait pu avoir une plume dans le cul et danser sur du YMCA ça serait la même pour moi ! Juste un gus qui fait son job et qui en a rien à foutre de nous comme on en a rien à foutre de son cours ! Cela s’appelle « L’Ordre Naturel des Choses ». Je m’en fou, tu t’en fous, ils s’en foutent, nous nous en foutons tous! Et le monde se porte bien comme ça!

- Tod Akito… 2ème des bourrins…

J’aime pas le nom pourrie qu’ils ont donné à ma classe là! Kravma truc! On dirait un nom slaves ou russe! Bref m’en fou! Je tourne un peu du regard pour mater ce qui se propose à nous… Alors si on passe sur la pisseuse de l’entrée nous avons. Une catin qui se prend pour un sosie de Christina Aguilera version pute a couette. Et de l’autre… MAMAMIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!! Mais c’est quoi cette beauté !!! D’où ça sort? Comment j’ai pas pu voir cette petite avant? Hum… Je la prendrai bien à dîner… Bon, c’est décidé à la fin du cours, je vais draguer un cou! Et si elle est pas d’accord, j’la bute et j’la viole… OUI t’as suivis! Et je la bouffe après! Logique! M’enfin si elle peut être un long plat à digérer, autant que j’en profite!

Finalement, j’vais me placer dans un coin au troisième rang près du mur et donc de la porte! Le premier rang c’est pas bien ça fait lèche-cul, le second, ça fait élève sérieux et le troisième : Dès que sa sonne je suis au plus près pour me barrer! Hey Ouais! C’est la logique des lycéens… Ou ma logique à moi ça dépend…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shunsuke Nawasaki

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Mar 13 Juil - 9:05

J'ouvris les yeux sur un plafond blanc et chiant , comme ma nuit d'insomnie moyenne et mon sommeil agité. Celle là , j'avais été seul. Dans un sens , c'était pas plus mal des fois . Quoi , j'avais pas baiser? Ah ah , vous pensez vraiment ça ? Connerie , comme si j'avais pas attrapper mon casse croute nocturne avant de rentrer ! Ce serait mal me connaitre. Bah quoi , roh c'est bon , on m'a coulé une conne de femme , faut bien que je destresse paul paul un peu non , avant qu'elle ne décide de me rendre monogame ! AH PUTAIN NON JAMAIS ! Qu'elle aille au diable ste folasse !

J'allais encore en prendre plein la gueule parce que c'était la protégée du boss , qui était au passage aussi mon père adoptif, mais franchement , et serieusement , fallait être vraiment déglinguée pour marier son fils à sa pseudo fille. Spece de vieux pervers lolicon allumé du bocal! J'veux pas l'épouser cette dépravée! C'était ça ou l'autre bourgeoise coincée et hystérique. Je savais pas ce qui était le pire ><. Bon le cours ... ca allait me changer les esprits. 'Tin , si j'avais un jour apprécier aller dans un cours... Je perdais la boule !

Je m'ejectai de mon lit , en retard , comme d'habitude, et enfilai aprés une douche rapide , sans mouiller ma tignasse mi longue rousse, un baggy kaki , un maillot de corps noir et une veste à capuche kaki. Pfff ... quelle merde ... Je sortis de ma piaule sans la fermer à clef, tfaçon le premier qui y rentrait je l'explosais et ils le savaient tous , et je leur defonçai pas que la gueule , donc personne n'y foutait les pieds et c'était pas plus mal. Clope au bec , mains dans les poches, cinq minutes plus tard , je poussais la porte du cours , la gueule dans le cul , les cheveux rouquines devant mes yeux bleus et grognai d'un mal être certain . Aucune envie de trainer mon cul ici ... Je jetai un rapide coup d'oeil au prof, avec un geste de main , genre 'salut mec" , une legère fumée blanchâtre et toxique me suivant , comme à mon habitude et m'assit dans le coin opposé à l'entrée, les mains restant dans mes poches , avachi sur mon dossier.

Ah putain , elle était là ste garce! Rah , j'aurais pas du venir. Je lui lançai un regard méprisant et amusé en meme temps. Je remarquai juste à l'instant que le prof était en fait un hobbit remastérisée, avec des pieds moins grands et ptet plus de QI que le classique " Le précieux..."... Aprés on avait la garce qui m'avait cramé la clope dans le cou . C'te pute , j'allais la faire prendre par un clodo du coin dés que je pourrais... Sans deconner ma belle gorge ...Pas trés loin , on avait un genre... de ... je fronçai un sourcil * poupée de porcelaine de douze ans ? Oula , elle devait etre plus vieille , mais son corps voulait jouer à peter pan semblait-il. HEYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY POCKY MAN !!!Un sourire magnifique se dessina sur mon visage et je me relevait pour me poser juste derrière lui. Je l'avais rencontré aux sources celui là , il me plaisait bien ... Je m'approchai de son oreille et laissait une langue dépassé pour lui lecher le lobe , ma clope dans les doigts .

" Tu dis meme pas bonjour .. quel manque de politesse ... cest pas bien du tout ça ..."

Je passai deux doigts dans son cou avec douceur ... ce gamin me plaisait! Un sale mome sainte nitouche ... Et puis y'avait un autre , prés à prendre un depart fusée à coté de la porte . Il avait pas compris que le cour venait à peine de commencer ? Il allait devoir attendre, parce qu'en général , les cours de psycho , c'était minimum 2 heures de suite... et j'avais bien l'intention de me les occuper .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cruz Vahan

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : trouve toi un GPS, tu verras c'est pratique!

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Mar 13 Juil - 20:31

Il eut droit a un veritable defilé d'eleves qui avaient tous l'air plus .... je n'ai meme pas les mots pour decrire ce a quoi ils avaient l'air! cruz les avait tous regardé passer les uns apres les autres, les invitant de la tete a entrer dans la salle et a aller s'asseoir! Une fois tous installés, il resta quelques instants, a continuer a les fixer tout en faisnt perpetuellement tournoyer le marquer entre les doigts de sa main droite. Il arreta de le faire tourner et le posa sur le bureau. Il croisa alors ses doigts, laissant depasser ses deux index qu'il posa sur sa bouche close. il continuait a les jauger dans cette position avant de bouger a nouveau. Il plongea sa main dans sa poche droite pour en sortir une nouvelle cigarette qu'il alluma et commenca a fumer dans la salle! Il rangea l'etui et le zippo et plongea sa main dans sa poche interieure gauche et en sortit un petit calepin ainsi qu'un stylo.

Cruz ouvrit alors son calepin et commenca a prendre quelques notes sur ses eleves. je ne vais pas vous devoiler le contenu de ces notes ici, cela sera pour plus tard! Son regard volait d'etudiants en etudiants, notant imperturbablement ses impressions premieres sur eux. Il fallait dire qu'il ne savait toujours pas pourquoi on lui avait demandé de venir ici, et surtout pourquoi professeur de "psychologie" ... Il finit donc, au bout d'une dizaine de minutes, par ranger son calepin. l'atmosphere dans la salle etait pesante. il faut dire qu'ils devaient se contenir, il faisait a peine expres de faire trainer les choses en longueur!

Il regarda alors sa montre et se decida a se lever!


"Bon, j'vais pas me presenter, j'pense que tout le monde a compris comment je m'appelle!"

Il avait ponctué sa phrase d'un geste significatif de la tete vers le tableau ou il avait marqué son nom, sachant que tout le monde en avait deja pris connaissance! Il regarda a nouveau sa montre puis fixa a nouveau la salle avec un grand sourire avant de se diriger vers la porte qu'il ouvrit. avant de sortir de la salle il reporta son attention sur les etudiants!

"... Bon, je reviens! vous restez la, avancez vous dans vos devoirs, faites un travail sur vous meme, dessinez, defoncez vous la gueule, violez vous, mais le premier qui sort de cette salle peut dire adieu a Man'zen, c'est clair?!"

Il leur sourit et sortit alors, fermant derriere lui, tout en fumant sa cigarette. mais il revint rapidement sur ses pas et passa juste la tete par l'embrasure de la porte un immense sourire sur les levres!

"oubliez pas, la salle et vitrée, on voit tout de l'exterieur, donc, faite ce que vous voulez en mon absence, mais la moindre infraction au reglement, et meme a la loi, que j'apercevrait, sera severement punie! faites les cons si vous voulez, mais faites le discretement ^^"

Puis il repartit, sans demander son reste, se dirigeant vers le bureau des parrains!!

***********************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setsu 'ki

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Mer 14 Juil - 3:21

Après qu’une fille m’aille bousculé, je me suis dirigé vers une place ou j’espérais ne pas trop me faire remarqué... A vrais dire, même la gamine qui venait d’entré me semblait plus effrayante que moi...et plus redoutable aussi. Ca va, pour le moment la plus part des élève n’avait pas fait attention à moi. Si j’avais un peu de chance, je passerais ce cours sans qu’on fasse attention à moi !

J’ai rangé ma boite de pocky pour sortir ma bouteille de lait à la fraise...Ainsi que mon paquet de cigarette aromatisée à la cerise. J’allumais justement une clope quand le mec da la source est entrée. Il était dans cette école lui ? Et bien c’est une chose qui pouvait être des plus amusante en réalité. Une fois ma clope allumée, j’aspirais la fumée de ma cigarette en regardant par la fenêtre. Quand est-ce que le cours allait commencer ?

Question que je ne me suis pas posé très longtemps pour la simple raison que je me suis retrouvé rapidement couper dans ma réflexion par le mec des sources.


« Hooo, bonjour monsieur le gens ! »


Ma clope en bouche, j’ai penché ma tête en arrière pour le regarder et rajouter avec un sourire candide :

« Un pocky ? »

La fumée que j’avais dans les poumons fut expulsée par mon nez et je sortit ma clope de ma bouche pour l’écraser et jeter plus de la moitié plus loin dans la classe alors que le prof’ commençait a parler. J’ai un peu reporté mon attention sur lui...Jusqu’a ce qu’il parte. Ainsi il nous laissait seul ? Mouaiiiis... Ba, on allait pas s’en plaindre non plus. Je me suis tourné vers le roux et lui est tendu ma bouteille de lait à la fraise.


« Tu peux me l’ouvrir ? Je n’y arrive pas ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shunsuke Nawasaki

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Mer 14 Juil - 9:19

J'eus un sourire en voyant le gamin pencher sa tête en arrière, lui faisant une tête de ponyo retourné, avec tous les cheveux en vrac, et le trouvai comique. Cela faisait au moins une bonne chose dans ma journée. Quoi le prof se barrait dejà ? Pfff , question efficacité , on pouvait mieux faire hein. C'était un branle couille celui là ... aucun charisme ... Je voyais mal où était la ruse. Et puis pourquoii prenait-il des notes ce hobbit imberbe ? Y'avait rien à comprendre chez moi. Je n'avais aucune limite, aucune moral , aucun respect des rêgles établies... J'étais un pauvre psychopathe notoire, sans aucune logique alors ses conclusions, je m'en carrais l'oignon.

Le petit sourire de Setsu me fit sourire aussi , et sa proposition fut tentante... Je m'approchai de lui , par dessus son visage en suspend , appuyé sur ma table bancale et deposai un simple baiser sur son nez .

" J'ai un autre genre de pocky bien plus gros à te proposer.. t'en veux pas ?"

Je me retrouvai avec une bouteille de lait fermée devant les yeux, sacrément prés d'ailleurs , j'en louchais. Je fis une mine surprise, ma clope pendant à mes lèvres et penchai la tete , avant de prendre la bouteille dans mes mains bagués , et de l'ouvrir sans mal , puis je lui redonnai.

" Force de crevette ... "
Meme si j'aimais grave les crevettes dans son genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setsu 'ki

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Mer 14 Juil - 12:15

Je ne put retenir un petit sourire en coin face à sa proposition mais attendis qu'il ouvre ma bouteille de lait pour lui répondre.

"Mmmmh...Du genre je le mange sous la table avant que le prof se ramène?"

J'ai repris ma bouteille ouverte en souriant tout content.J'ai tourné ma chaise pour être assis face à lui sans devoir me choper un torticolis puis j'ai sortit ma boite de pocky et l'es poser sur sa table.

"sert toi si t'en veux!"


Je pris un des bâtonnet rose se trouvant dans la boite et l'engouffrais avant de boire un coup de mon lait, laissant, sans le faire exprès, une goutte glissé le long de mon menton. Mais comme je buvait, j'allais pas l'essuyer en buvant non plus! Nan mais oh! Faut pas croire! Je vais pas laisser tu lait a la fraise m'échapper non plus! Et d'ailleurs, pour qu'il n'y aille plus d'autre goutes qui s'enfuie, j'ai vidé d'un trait mon lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tod Akito

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce t'en as à f*****

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Mer 14 Juil - 15:34

Il est marrant le prof sérieux ! Passer dix minutes à nous faire poireauter pour que dalle ! Ah non excusez-moi ! Pour nous dire quoi? Qu’on sait déjà comment il s’appelle et pour se barrer ensuite… Dans un cas théoriquement naturel, j’aurais sauté de joie et patati patata, MAIS ! Car il y a un mais ! Faut pas oublier que s’il est prof de pshyko…psysho…phsy…PSYCHO, voilà ! Bah c’est pas pour rien !… Ou peut être c’est parce qu’il manquait des effectifs… De toute façon, même si j’aurais voulu, j’aurais pas pu foutre le dawa ! Ne serait-ce que par principe que j’avais autre choses en tête ! Et le départ de notre professeur me laissait quelques temps pour me rapprocher de ma future proie !

- Hey, salut ! C’est quoi ton petit nom?

Faut bien commencer par quelque chose non? Dans mon cas, c’est on se lève, on prend la chaise, on la met à l’envers et on s’assoie jambe écartés, bras sur le dossier, devant la belle avec un petit sourire ! Bah ouais ! Autant être bien calé et faire une entrée en toute classe !

- Je m’appel Tod… Akito Tod ! Et je peux te dire que c’est un réel plaisir de me trouver dans la même salle que toi !

À ce moment là, tu t’attends soit à un gros vent, soit à ce que ça marche !… Restera à voir ce que ça donne ! Mais bon, je suis confiant ! Puis sérieux ça me ferait chier que cette belle brune ne réponde pas à mes avances !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aï Enma

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Mar 20 Juil - 12:21


Voilà que ce Cruz Vahan, notre prof de psychologie laissait la classe en plan. Je me dis qu’il avait surement quelque chose en tête, de la part d’un prof de psychologie on pouvait s’y attendre. Personnellement cela m’était égal mais vu les gens qu’il y avait dans cette classe, ce n’était peut être pas la meilleure solution. Ils avaient tous entre 16 et 20 ans, et vu les zigotos, ils allaient surement mettre le fouillis dans la salle. Enfin bon, ce n’est que mon avis, je peux me tromper…

Je mis donc les écouteurs de mon mp3 sur les oreilles et commença à écouter la musique.

♪ der Wahnsinn hat mich eingesperrt
und deine heile Welt verzerrt
hat sich in deinen kopf gepflanzt
lauf, Kind, lauf, so schnell du kannst ♪


Je sentais un sourire déformer peu à peu mon visage alors que je regardais toujours par la fenêtre. Cette chanson, ce groupe. Humm quelle délectation. La folie m’avait certes emprisonné, dès mon plus jeune âge même, mais je dois dire que ce n’était pas un mal. J’aimais et j’aime ce que je suis. J’aime faire souffrir les gens, j’aime mon sadisme qui peut dépasser les limites, qui s’empare de moi pour m’envelopper et devenir ma seconde peau. Non, je ne le renierai jamais, j’en étais même fière. Oui j’étais peut-être jeune pour ce genre de folie et alors ? Y’a-t-il vraiment un âge pour ceci? Cela pourrait être comparé à un enfant dans la famine, est-il trop jeune pour mourir de faim ? Oui c’est vrai que ce n’est pas exactement l’exemple approprié mais après tout… Je m’en contre- fiche.


Mais alors que je pensais quelqu’un osa faire ce que toute personne dans mon entourage se retenait ardemment de faire : venir me parler alors que j’écoute de la musique. Dans d’autres situation ce qu’il venait de faire lui aurait coûté un bras et une langue, peut-être plus je ne sais pas, j’étais d’humeur « gentille » aujourd’hui, je crois que son bras arraché et sa langue coupée auraient suffit. Je me retournai avec je pense, un regard des plus noir, et retira un écouteur d’une de mes oreilles. Je n’aime pas l’impolitesse donc écouter les paroles futiles qui allaient s’échapper de sa bouche avec ma musique dans les oreilles est pour moi tout simplement inenvisageable.

« Hey, salut ! C’est quoi ton petit nom? »

Futilités ! Le mot n’était même pas assez fort ! Que voulait-il en venant comme ça ? Essayant de paraitre « classe ». Me draguer ? En voilà un qui ne manquait pas d’audace, je n’aimais pas ce genre de personne qui, par ma carrure surement, pensait que j’étais toute aussi frêle psychologiquement. Mais après tout laissons le s’exprimer, il sera heureux pour une chose au moins.

« Je m’appel Tod… Akito Tod ! Et je peux te dire que c’est un réel plaisir de me trouver dans la même salle que toi ! »

Pathétique…. Je le regardai toujours impassible. Ce n’est que deux minutes plus tard que mes lèvres se décidèrent enfin à bouger. « Aï… Enma Aï. Au lieu de déblatérer tes paroles inutiles pour essayer de m’embobiner, ta dulcinée la chaise t’attend avec impatience et amour. Va la rejoindre et cesse de m’ennuyer, je n’aime pas les gens qui parlent pour ne rien dire et de plus lorsqu’ils sont impolis. »

Apparemment quelqu’un qui refusait de tenir une conversation avec lui, cela lui déplaisait. Il osa donc approcher sa main de mon visage. Une question traversa mon esprit : était-il inconscient ou le faisait-il réellement exprès ? J’ai en horreur ce genre d’attitude ce qui à ce cher Tod une petite gifle de mise en garde. Pas que je me refusais à ses avances totalement mais j’avais envie de le tester, s’il « gagnait » on pourrait envisager quelque chose par la suite mais pour l’instant sa note était de zéro pointé.

Je le regarde ensuite dans les yeux. Il était resté dans la même position assise, à la différence qu’il se tenait à présent la joue avec un sourire des plus sadiques. Sourire sadique ? Ah de suite le jeune homme m’intéressait plus. Je pus ensuite voir dans son regard une expression assez familière… je l’avais tellement eut moi-même dans les yeux. Cette expression qui dit « tu vas souffrir. » J’adorai ça… A un tel point….

« Tu veux vr…. »

« Tu veux vraiment que je m’occupe de ton cas ? Retourne plutôt à ta place ou va draguer quelqu’un d’autre et fous moi la paix » Dis-je en lui coupant la parole.

A ma plus grande surprise Tod se le va et tourna des talons, je puis tout de même entendre un léger rire s’échapper de sa bouche. Sérieusement, en fait, ce mec me plaisait bien. J’attendis donc qu’il retourne à sa place pour lui envoyer un mot, vous savez les morceaux de papiers déchirés que les pucelles en manque envoient aux mecs qui ont envie de cul. Bah exactement la même chose. «Rendez-vous dans la salle des tortures, il n’y a pas de cours et on sera seul pour s’éclater. ». Après je ne sais s’il se faisait la même idée que moi pour le mot « s’éclater » mais j’avais déjà des projets en tête. Ils allaient être entremêlés de sang et de plaisir, s’il n’aimait pas, se serait du pareil au même pour moi. J’avais envie de m’amuser, IL m’avait donné cette envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lymle

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 26
Localisation : Je te dirais pas !

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Dim 25 Juil - 22:31

Lymle se réveilla avec une envie irrésistible de se rendormir. La jeune fille avait passée une bonne partie de la nuit a photographier un homme d'une quarantaine d'années pour le compte de sa femme, une vraie hystérique qui pensait que son mari au crâne chauve la trompait avec des jeunes femmes d'un host club. Elle avait dû le suivre dans les quartiers chauds, là ou personne n'osait s'aventurer après le coucher du soleil. La vieille avait raison, son mari profitait de sa fortune pour sauter les jeunettes. Pris en flagrant délit d'infidélité, il avait essayé de faire taire Lymle. Elle lui avait donc fait du chantage. En échange des photos, il lui verserait 40% de ses prochains bénéfices sur son compte bancaire. Le vieux porc s'était empressé d'accepter, préférant perdre son argent plutôt que la femme de sa vie. Imbécile, pensait Lymle. Ses pulsions sadiques la prirent de court, et elle s'était mise à tabasser le salop, lui brisant os après os, jusqu'à ce qu'il soit cloué au sol telle une merde de chien. C'est dans cette position d'infortune qu'elle l'avait flashé, puis l'avait laissé agonisant sur le bord de la route. Elle était retournée voir la folle, lui avait jeté les photos à la gueule, et s'était sauvée. Quel bande de cons !

Aujourd'hui commençait sa première journée à la Man'zen School, cette école réputée pour sa violence extrême. Elle enfila son ancien uniforme, parfait pour faire d'elle une fille innocente. Un dernier coup d'œil dans le miroir, un twinkie en poche, et la voilà en route. Elle jeta un regard sur sa montre. En retard pour son premier cours, super. Elle qui voulait absolument paraître pour une fille sage. Elle couru jusqu'a la salle, priant pour que le prof soit un grand naïf. Elle pourrait simuler des larmes, qu'elle regrettait d'être arrivée en retard et que ca ne se reproduirai plus. En chemin, elle croisa un homme au regard mystérieux, et à l'allure calme. Leurs regards se croisèrent seulement quelques secondes, et elle entra dans la salle, essoufflée. Percevant les regards de ses camarades, elle releva la tête dignement et s'avançai vers le fond de la classe. Parfait. Elle passa en revue les visages, fantasmant sur ceux qu'elle rêvait de tabasser et photographier. Aucun signe du prof. Une aubaine pour elle. Elle fouilla quelques instants dans son sac avant d'en extraire son appareil photo, flashant les uns et les autres. Puis, elle sortit son twinkie, fameuse petite buche crémeuse qu'elle engouffra dans sa bouche avant de se lécher les lèvres avec un air pervers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   Lun 26 Juil - 19:47

Après quelques blabla du professeur où la jeune albinos ne leva pas d’un poil le regard, elle l’entendit se barrer de la salle de cours. Nan mais il était sérieux ou quoi ? Ca avait beau être un cours de psychologie elle n’avait qu’une envie se barrer. Mais elle savait qu’en faisant ça, des répercussions l’attendrait, comme des punitions de la part de son tuteur le parrain, ce qu’elle n’avait pas envie. C’est donc tranquillement qu’elle se laissa aller à dessiner sur sa feuille encore et encore, observant parfois les personnes qui rentraient, voyant s’il y avait de bonnes choses qu’elle pourrait se mettre sous la dent lorsqu’elle vit débarquer Shunsuke. Ce qui, il faut l’avouer lui rappela qu’elle devait se marier avec cette belle énergumène.

« Va y’avoir du boulot avec lui je sens, voilà qu’il se met à draguer ce mec en plus de ça… » Murmura-t-elle en soupirant légèrement.

Elle leva un peu plus sa tête pour ensuite faire le tour de la salle avec ses yeux, se tordant un peu sur sa chaise. Une jeune fille assez mignonne et à l’allure de gamine était en train de rembarrer un mec de Kravmaga si elle se souvenait bien. Ce qui eut un effet immédiat, faire rire Chikara. Il faut dire que le jeunot s’y était mal pris… Mais bon après tout ce n’était pas ses affaires et en fait elle s’en foutait, ce qui la tracassait c’était de pouvoir « humaniser » ce Shunsuke comme dirait Gen-Baku. Oui mais comment ? La méthode gentille ne passerait surement pas, il faudrait qu’elle mette tout en œuvre…

Après plusieurs minutes à gribouiller elle se décida donc à rejoindre Shunsuke et son ami, apparemment le feeling passait bien entre eux.

« Salut vous deux. Désolé j’m’ennuis un peu donc je décide de me joindre à vous. » Dit-elle en s’asseyant près des deux hommes. « Han des pocky à la fraise, t’as de bons gouts sérieux ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mind Games [cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mind Games [cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Hunger Games - Cours métrage
» cours de peinture
» Maelstrom Games
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» Mon Games Day...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Man'zen School : l'antre des délinquants :: Man'Zen School: l'antre des délinquants :: Les salles de cours :: Cours de socio-psychologie-
Sauter vers: