AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Décrassage [Pv Siegfried]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Parrain I
Admin
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 17/05/2010
Age : 36
Localisation : Si tu me vois , c'est que visiblement tu es trés mal barré.

MessageSujet: Décrassage [Pv Siegfried]   Sam 12 Juin - 10:54

Dix bonnes minutes à marcher pour arriver au "bureau de la directrice" . Il n'aimait pas ce nom , tout comme elle n'aimait pas le fait qu'il puisse y avoir un controleur qui passe un jour et devoir lui filer du fric pour qu'il ne voit rien. Bref, là n'était pas la question.

Elle poussa la porte de son bureau laissant des traces de boue derrière son passage, la femme de ménage ne servait pas à rien bon. Elle avait aussi au passage croisé son mari dans le couloir qui lui avait adressé un regard surpris , comme s'il était encore une fois étonné et blasé de la voir dans un état pareil. Ce mec était bizarre. Elle l'aimait bien , mais pas jusqu'à coucher avec , ah ça non. Il était trop chiant et puis c'était surtout le seul mâle qu'elle était sûr de ne pas réussir à dominer au final. Il la connaissait par coeur. Il connaissait ses moindres failles, et ses moindres péchés. Oui oui , elle en avait. Bah quoi ,e lle était humaine aprés tout non?

Elle se mordit la lèvre en regardant les éclairs par la fenêtre et prit une petite sortie vers la gauche, un escalier discret montant en colimassion vers son appart privé du lycée. Ils avaient un logement commun en ville, mais chacun avec sa chambre et sa salle de bain ici aussi , avec une petite cuisine. Un grand studio en fait. Et c'était pas plus mal. Au moins , elle pouvait s'épargner de le voir quand ça la soulait trop. Elle regarda calmement derrière elle s'il la suivait et arriva en haut dans une énorme pièce avec mezzanine. Sa main s'approcha du café et s'en servit une tasse avant de commencer à l'avaler en attendant qu'il monte. Les tons étaient , noirs beige et blanc. Une odeur d'enscens à la fraise flottait dans les airs et elle commença à délasser ses rangers boueuses.

" Déshabille toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manzenschool.forumlux.net
Siegfried Oslow

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 05/06/2010
Localisation : Surement entrain de dormir sur un toit.

MessageSujet: Re: Décrassage [Pv Siegfried]   Sam 12 Juin - 15:26

N'ayant pas envie particulière de se faire prendre pour un exhibitionniste pars tout le lycée, en marchant, torse nue, dans les couloirs, Siegfried avait prit la décision de remettre son tee-shirt, même si avec celui-ci, il faisait vraiment crasseux. En même temps, en revenant du parcours du combattant, il n'y avait pas trente six solutions, soit ne rien faire, et essayer de se trouver un endroit au sec histoire de ne pas finir maculé de boue, ou alors, bah, finir comme Sieg', c'est à dire, incrusté de crasse ! Mais bon, ça donne un petit air sauvage... Groar ♥️ ! bref, bref, je vais me taire, je vais encore dire des conneries sinon moi. Suivant la belle directrice, ils traversèrent un dédale de couloirs incompréhensible pour le jeune homme, qui commençait, une nouvelle fois, à être en manque de nicotine, il faut dire qu'il lui fallait sa dose, sinon, c'était le pétage de câble ! Enfin, je ne vous apprends rien, mes chers lecteurs assidus !

En apercevant le directeur, le jeune homme se dit qu'il avait eu, une nouvelle fois, une très bonne idée, en remettant son tee-shirt, bien que la situation aurait pu être cocasse, s'il avait croiser le boss du lycée, torse nue, suivant sa femme, en brassière. Enfin, vu l'intérêt que le très chère monsieur semblait porter à l'attention du Parrain I, c'était apparemment, le dernier de ses soucis, bien que ses yeux, à sa vue, s'agrandirent de façon étrange, comme s'il était étonner de voir quelqu'un comme lui la suivre comme cela... Mais pas comme si le fait que quelqu'un le fasse le surprenne. Siegfried comprenait peut à peu les liens qui unissaient les deux mafieux, c'était presque, et même, que professionnel. Tant mieux, on sait jamais ce qui peut trotter dans la tête d'un mari jaloux ( expérience qui parle là ? Ouai, surement.).

Montant à la suite de la directrice, d'un pas mal assuré, surtout qu'il ne savait pas si il devait l'attendre dans le bureau ou la suivre directement. Finalement, le jeune homme c'était décidé pour tenter l'ascension, plutôt que rester planter là comme un con... Il eut la surprise de découvrir un appart' ! Dans les ton beigne et noire, plutôt cosy, un petite odeur de fraise planait dans l'air, lui faisant presque oublié la puanteur de la boue qu'il avait dans le nez.

" Déshabille toi."

Wouah, wouah, wouah ? Quoi ? Tout de suite, maintenant, comme ça ? Franco ? Et bah putain, elle n'y allait pas par quatre chemins la petite dame ! (ouai petite, parce qu'il la dominait de dix bon centimètres quand même). Il eut un air surpris, tandis qu'il bafouilla.

« Heu, Hum, là tout de suite... ? Heu.. hum, hé, entièrement ... ?»

Avant de finalement s'exécuter (il n'était pas vraiment du genre à se poser trop de questions faut dire ! ), en caleçon. Il avait enlever son bandeau à l'œil, dévoilant à la directrice une autre cicatrice, celle de son œil perforé par un coup de couteau, en forme de croix. Et non, ce n'était pas un excentricité du tireur.

Siegfried rabattit ses cheveux, sec comme de la paille à cause de la terre, de manière à ce que cela cache son œil. Mais bon, restait visible une dizaine de cicatrices de balles sur son bras droit, et la même chose sur le gauche, en plus des multiples que l'on se faisait dans le métier, sur les épaules, dans le dos, sur les cuisses... Il regarda la directrice, attendant qu'elle dise quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Parrain I
Admin
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 17/05/2010
Age : 36
Localisation : Si tu me vois , c'est que visiblement tu es trés mal barré.

MessageSujet: Re: Décrassage [Pv Siegfried]   Sam 12 Juin - 23:25

Quoi euh hey maintenant tout de suite , entièrement? Bah oui , faut le dire autrement pour qu'il comprenne? Elle haussa un sourcil en posant la première ranger au sol et ota la seconde en disant calmement , sur un ton un peu moqueur.

" Oh j't'en prie, j'en ai vu d'autres. T'es pas plus moche qu'un autre...Tu crois pouvoir m'effrayer?
"

Elle se leva et commença à défaire sa ceinture. La jeune femme n'était pas pudique pour une jeune demoiselle , et elle n'avait aucunement honte de se montrer sous son plus simple apparat à quiconque. Aprés, ça plait ou ça ne plaid pas, elle s'en foutait comme de l'an quarante. Elle vira son treillis, finissant en boxer noir, dévoilant des jambes pas trés longues , mais fines et musclées. un corps bien proportionné, et en dépit de sa taille inférieure. Elle le regarda , et s'approcha de lui, en s'humidifiant la lèvre inférieure. Ce gosse avait vraiment des atouts interessants , mais il ne fallait pas croire qu'elle allait se donner comme ça , non mais , c'était pas Noel hein.

Elle lui prit le poignet calmement , et fit claquer son élastique de calçon pour le charier, genre "vire moi ce truc" . Faisant demi tour, elle ne lacha pas son poignet et l'entraina dans la salle de bain , petite , mais à la douche d'un mêtre sur un mêtre, transparente, et d'une propreté impéccable. Elle ouvrit la porte doucement , ses doigts glissant sur la vitre fluide de motifs inexistants, et poussa le gamin dedans, avant de fermer la porte, elle , restant à l'extérieur et activa la température de la douche, le jet et la puissance , et appuya sur le bouton avec un sourire sadique aprés avoir dit:

" T'es crade , lave toi , je touche pas un phacochère."

Ca c'était fait. Sur ces paroles, elle enclencha l'eau froide, plein jet étendu sur la tete direct du gamin , regardant à travers la vitre , avec un sourire sadique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manzenschool.forumlux.net
Siegfried Oslow

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 05/06/2010
Localisation : Surement entrain de dormir sur un toit.

MessageSujet: Re: Décrassage [Pv Siegfried]   Dim 13 Juin - 20:28


" Oh j't'en prie, j'en ai vu d'autres. T'es pas plus moche qu'un autre...Tu crois pouvoir m'effrayer?"

Un sourire, ouai, vu la bête que j'ai entre les jambes ! Cela aurait été une réponse possible, mais il ne pipa moi, alors qu'elle l'entraine, et que le tireur libère le monstre entre ses cuisses. Elle le jette dans la douche, restant à l'extérieur.

" T'es crade , lave toi , je touche pas un phacochère."

Ouai, c'était pas con non plus ! Il rit de bon cœur, avant de rétorquer.

« Je suis pas non plus aller me rouler de plein gré dans la boue non plus ! »

Dit-il, tout sourire, alors que le changement soudain de température ne le fasse s'exclamer... Oooh ! Sa va pas la tête ?! Et les chocs hypothermiques alors ?! Fallait faire gaffe a ses conneries, ça pouvait être dangereux quand même ! Enfin, attrapant un gant de toilette, le tireur d'élite fit disparaître les dernières traces de crasses présente sur sa peau, et l'odeur qui allait avec, faisant changer la couleur transparente de l'eau on en un marrons boueux. Ouvrant la porte, Sieg' fit un bau sourire à la directrice, déclarant, de son air insouciant

« Sa y'est tout propre ! Sa fais du bien... »

Ses yeux, sulfureux, se plantèrent dans ceux de la directrice, un petit sourire soulignant ses dires

« Vous devriez faire de même... »

Les deux mains posées dans l'encadrement de la porte.

[b][un peu court >.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Parrain I
Admin
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 17/05/2010
Age : 36
Localisation : Si tu me vois , c'est que visiblement tu es trés mal barré.

MessageSujet: Re: Décrassage [Pv Siegfried]   Lun 14 Juin - 10:00

Il supportait assez bien la froideur de l'eau , c'était une bonne chose. Ce gosse la surprenait de minutes en minutes. Elle le connaissait à peine pourtant , mais il avait un truc qui l'intriguait. Elle le regarda vaguement , et il finit par ouvrir la porte , alors elle changea la température de l'eau pour la rendre bien plus chaude et passa ses mains sur son ventre, pour attrapper la brassière par le bas, et la vira sans pudeur. Fallait dire qu'elle avait un corps magnifique la petite dame, meme si elle s'en foutait royalement et que ce n'était pas son con de mari homo qui allait lui dire. Elle libéra une poitrine un peu lourde, mais joliment portée, et fit pareil avec son boxer, avant de se redresser sans un mot , et de le repousser sous l'eau brulante, une main sur son torse net, sans avoir porter un seul oeil en bas.

Ses pieds se posèrent doucement sur le sol de la douche et elle referma derrière elle sans meme se retourner, ne le lachant pas des yeux.

" Parce que tu en doutais...?"

Sa voix était calme , mais toujours aussi taquine et dominatrice. Avait-elle un coté autre ? Elle le plaqua doucement à la vitre opposé encore froide, la différence entre les deux peaux étant fichtrement flagrante , mais agréable. Un petit sourire s'afficha sur son visage , alors que l'eau lui tombait sur les cheveux , plein de boue sechée. Elle leva un peu le visage , se lavant doucement de cette crasse collante, et passa une deuxieme main dans ses meches pour les mettre sur le cote et les callait un peu. La couleur mat de sa jolie peau coréenne apparassait peu à peu.

" Si qui que ce soit apprend que tu es venu ici .... je te tue ... c'est clair?"

Ça avait le mérite de l'être non. Sa poitrine ne touchait pas encore son torse, et il lui mit une claque sur la joue pour lui faire relever le visage.

" Dis donc concentre toi un peu tu veux. Si tu sais pas tenir ta queue dés qu'une femme t'approche , ca ne sert à rien que tu me serves t'entends. "

Elle poussa un peu sa mèche rousse foncée par l'eau d'un index délicate et regarda la plaie de son oeil , passant son pouce tout doucement dessus , pour ôter la boue qu'il y restait. Elle aimait les cicatrices. Elle se mordit la lèvre, offrant une facette plus douce et concernée que celle qu'elle avait précédemment montré/ Elle nettoya la plaie , sans dégout aucun, même fasciné, et s'approcha un peu plus de lui, sa poitrine voluptueuse touchant son torse cette fois ci.

" Comment tu t'es fait ça ... "

Son visage était serieux. On aurait presque pu voir qu'elle ne l'allumait pas, tellement ça paraissait naturel. Elle voulait savoir... juste ça ... Juste ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manzenschool.forumlux.net
Siegfried Oslow

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 05/06/2010
Localisation : Surement entrain de dormir sur un toit.

MessageSujet: Re: Décrassage [Pv Siegfried]   Lun 14 Juin - 16:59

Thème : Bitterweet ft Lauri Ylönen & Ville Valo.

La vue était agréable. Ouai, la vue était même foutrement sympa ! Alors qu'il en al regardait d'un œil taquin, elle ne prêta pas attention a lui, enlevant brassière, boxer, enfin, la totale quoi ! Heu, ouai, carrément, comme ça, sans préavis ni rien ? Sa roule ma poule ! La réaction ne se fit pas attendre, enfin, la réaction corporel comprenons bien. Quoi que, le petit sifflement qu'émit le jeune homme en disait long sur ce qu'il pensait du corps de sa directrice. Faut dire qu'elle était sacrément bien rouler /SBAF, heu, belle, la demoiselle là ! Des seins rebondis, pile à la grandeur de sa mains, de belles hanches, un corps sculptée... Bon, arrêtons de baver et continuons.
Elle entra donc dans cette tenu d'Ève, qui le faisait, avouons le, saliver. Elle le poussa gentiment contre la parois, dont le froid calma quelques peu ses ardeurs, et lui dit, d'un ton sec.

" Si qui que ce soit apprend que tu es venu ici .... je te tue ... c'est clair?"

La réponse ne se fit pas attendre, et du tac-au-tac, il rétorqua.

 « Je vois pas l'intérêt de divulguer cette info'... »

D'un sourire d'ange, tellement crédible, qu'il en devenait tout son contraire. Une claque vint assortir la fin de sa réplique, alors qu'il lui jetait un regards étonné, elle justifia son geste en lui disant de calmer son membre, bien qu'il fut toujours autant étonné.

 « heu, là, je suis pas tendu... Hum... J'ai pas encore sortie l'artillerie lourde... »

Bah autant être honnête ! Sieg' ne bandait absolument pas ! Il en fallait plus au jeune homme pour être dans cet état là. Il faut dire que son travail nécessitait un certains sans froid, enfin disons le franchement, un calme à tout épreuve, car la moindre erreur ne saurait être pardonnée. Soudainement, la mains de la jeune femme s'approcha de son visage, enfin, plus particulièrement, de ce qui restait de son oeil droit... Ramassis de chaire collée enfaite. Par réflexe, Siegfried recula tout d'abords la tête, mais se retrouva bien vite coincé par la vitre derrière lui, et laissa finalement le soins à la jeune femme de toucher cette partie de son visage, qu'il n'aimait pas du tout. Lui rappelant trop de mauvais souvenirs.
Soudain, elle s'approcha tellement que le bout de ses seins touchait son torse, appréciant le contact de ses tétons contre sa peau, et de cette masse gracieuse... Pour le coup, effectivement, il était sur la béquille !


" Comment tu t'es fait ça ... "

Un peu gêné, il baissa la tête, mauvaise idée, quand on voyait le panorama, il préféra relever la tête, fermant son seul oeil valide, qu'il ré ouvrit, le noir des siens se noyant dans l'océan de son globe. Sa voix se fit plus dur, son ton, plus metallique.

 « Disons que je me suis retrouvé au mauvaise endroit, au mauvais moment... C'était il y'a... 9 ans environ. Mon meilleur pote était le fils d'un yakusas, un clan rival l'a buté en représailles, et moi, j'étais là. Ils ne voulaient pas de témoins, alors ils ont décidés de me crever les yeux. Ils on du fuir, et on pas fini le boulot... »

Il soupira, repoussant une mèche, souriant, presque cynique.

 « C'pour ça que je suis rentré dans le milieu... A la base. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Parrain I
Admin
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 17/05/2010
Age : 36
Localisation : Si tu me vois , c'est que visiblement tu es trés mal barré.

MessageSujet: Re: Décrassage [Pv Siegfried]   Lun 14 Juin - 23:14

Kamakiri fixa le jeune adulte , avec un air presque étonné et rit un peu .

" Mais je parlais pas d'en bas, tu vois , elle est aussi la dedans , la preuve !!! *lui tape le front de la paume * Si tu bandais je l'aurais vu et senti non ? Tes yeux *lui releve le visage * arrete de mater mes seins espèce de pervers ...."

Son regard était froid et autoritaire, et sa voix ne tremblait pas , même s'il était de carrure supérieure. Elle pencha la tête en observant un peu mieux sa cicatrice , finissant de la nettoyer , en douceur .

" Tu sens le contact sur ta cicatrice ou pas?"


Elle était de nature curieuse. Malgré tout ça , son corps touchait le sien , quand brusquement elle sentit un truc .Enfin , un debut de truc . Vous savez le machin là , qui pousse dans la serre , genre la pousse que t'arrose trop et .... La parraine baissa les yeux et ouvrit de grands yeux , puis le regarda... je disais .... genre la pousse que t'arrose et ca donne ...CA! Ah misère, il se réveillait le bestiau. Non mais c'est quoi ça !! Tu vas le controler oui !!! Range moi ce ... ah oui mais non parraine , c'est toi qui a collé tes nibards sur lui , ca se voit pas, t'as besoin de lunettes peut être ? hum...

Kama sourit à la jolie réaction et releva les yeux dans les siens en descendant sa main de son oeil balafré , à sa machoire, et enfin son cou. Elle rapprocha son corps parfaitement contrôlé contre le sien , son ventre frollant sensuellement le sien , sentant le sexe de son vis à vis rencontrer avec lenteur et timidité sous son nombril , et glissa ses levres sous son oreille avant de sussurer chaudement.

" Ca t'excite ? Tu veux quoi , dis moi... "

Son sourire carnassier apparut , l'eau lui ebouillantant goulument le dos et les reins, les gouttes de la tignasse du gosse s'éparpillant comme de la rosée sur la main aux ongles vernis de la jeune femme nue. Une différence d'âge, une différence de couleur de peau , une différence de caractère, et une de corps...Les opposés s'attiraient_ils ? A moins que ce ne soit les semblables.... Elle ne s'était jamais posé la question , tout ce qu'elle savait , c'est qu'elle aimait son odeur , la vue de son corps , même s'il était mutilé autant physiquement qu'intérieurement. Ses lèvres gourmandes s'entrouvrirent et une main vint griffer son ventre nu , sentant ses abdos se contracter sous ses serres. Une langue calme et audacieuse passa la barrière de ses commissures, et souleva doucement le lobe de son oreille droite, l'attrapant délicatement entre ses canines, sourire aux lèvres comme un prédateur , ses seins écrasés sur son torse attirant... Sa seconde main remonta sur sa deuxieme épaule , coinçant son sexe entre eux deux.

" Je t'ai dit quoi ... t'es pas sensé te controler..."

Elle le poussait à bout , elle le savait , et elle aimait ça. Elle avait envie de le mettre dans tous ces états , de toute façon , la nuit tombait , alors une heure de plus ou une de moins qu'est ce que ca pouvait faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manzenschool.forumlux.net
Siegfried Oslow

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 05/06/2010
Localisation : Surement entrain de dormir sur un toit.

MessageSujet: Re: Décrassage [Pv Siegfried]   Lun 21 Juin - 22:27


    Sous le coup, il eut un petit tic, celui de fermé son oeil encore valide, bon du coup, il y voyait comme dans le cul d'un nègre, n'empêche, ça en devait presque mignon, la petite bête la. Siegfried lui répondit simplement :

    « Je me demandais jusque quoi doit autre aurait pu montrer que j'appréciais votre corps... »

    Oops, en avait-il trop dit ? Surement, mais c'était, quelques parts, le but je crois. Elle le réprimanda encore une fois sur sa vision du paysage, mais bon, avouons le, ou diable autre parts aurait-il pu regarder ?! Non sérieusement, quand tu as une créature aussi belle devant toi, une beauté fatale, ton premier réflexe, c'est quoi ? Détourné le regard ? Tsss, saleté de puceau ! Son oeil se reporta sur celui de la mante religieuse, alors qu'il lui réponds simplement, sans gêne ni artifices :

    « Un peu, pas beaucoup, ses cons m'ont grillé le nerf optique et d'autre autours, ils ont tellement fait ça comme des sagouins... Et puis les bouchers qui se disaient chirurgien n'ont pas fais mieux, nettoyage de plaie, et suture, point barre. »

    bah il fallait bien dire les choses clairement non ? Enfin, passons, alors que la dame prenait son air sulfureux, et un ton qui aurait ravivé n'importe quelle braises déjà éteinte depuis de nombreuses heures, lui demandant ce qu'il voudrait faire ! Alors là, c'est une bonne question ! Devait-il dire la vérité, lui mentir ? Sieg' décida de rester franc, c'était là son caractère, mentir c'était pas tellement son truc, a quoi bon mentir de toute façon ? Une bastos dans le crâne, et la vérité gênante était oubliée ! Approchant sa bouche de la jeune femme, les seins de celle-ci frottant un peu plus contre son torse alors que la bestiole qu'il avait entre les pattes ne se rapproche plus et frôle le ventre du Parrain I, le jeune lui susurra :

    « Moi c'est simple, ce que je veux... C'est vous. »

    Oui, cette réponse était convenable, non ? C'est alors qu'elle se décida de faire un truc... mais alors là... le truc, auquel il pouvait pas résister ! L'oreille, son pire point faible, dès qu'on savait s'y faire et qu'on s'y mettait, Sieg' ne savait plus ou se mettre, et l'envie montait invariablement en lui... la température aussi, comme celle de la petite pièce d'eau. Ardente. Ils allaient ressortir d'ici plus qu'Al Dente !


    " Je t'ai dit quoi ... t'es pas sensé te contrôler..."

    Il eut un rictus un peu gêné, alors que sa voix hésitante, presque tremblante sur le contrôle qu'il devait s'infliger pour ne pas la prendre, là, tout de suite, dans la douche. Il répondit :

    « C'est que... heu... Hum... là, vous... enfin, c'dur quoi ! Je peux pas résister à ça ! »

    Évidence, clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Parrain I
Admin
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 17/05/2010
Age : 36
Localisation : Si tu me vois , c'est que visiblement tu es trés mal barré.

MessageSujet: Re: Décrassage [Pv Siegfried]   Lun 21 Juin - 23:57

La jeune femme eut une satisfaction personnelle à entendre le gamin lui dire qu'il la voulait . Il était franc, elle aimait ça, restait à savoir quel niveau il avait dans ce domaine. Il ne cessait de la surprendre. l'était -il aussi sexuellement parlant. Elle referma ses lèvres mouillées sur son lobe d'oreille , laissant ses mains s'aplanir sur son torse, descendant doucement et sensuellement , frôlant un de ses tétons, puis le debut de ses abdominaux. Elle se l'avouait à elle même , elle avait envie de ce gosse. C'était malsain , pervers et certainement interdit . Et alors, du moment qu'il savait se la fermer, tout irait bien.

Elle passa sa main sur son ventre et la descendit direct vers l'animal qui commençait à se reveiller. Interessant ,il n'était pas mal foutu , pas mal du tout même ... Il laissa sa langue dériver sur la ligne de sa machoire, frôlant la peau détrempée et chaude de ses incisives d'en haut , dans un sourire amusé. Une lueur animale s'alluma dans son regard et elle tapa d'un coup sur le coté de la douche , juste à levant le bras, ses doigts heurtant un bouton , qui attenua net la lumière , laissant juste le néon bleue d'une fond de la salle de bain carreler de blanc... l'eau continuait de tomber, mais avec moins de violence, et ses dents blanches se refermèrent doucement sur le menton juste rasé. Oui , elle était intransigeante, mais ce n'était pas pour autant qu'elle ne savait pas être caline. Son souffle chaude passa sur le menton , les joues et les lèvres du rouquin, et elle posa une main sur l'arrière de la douche , entre son bras et son flanc. Elle lui prit le menton entre son index, son majeur et son pouce , et le baissa net vers elle , ses pupilles fixant ses lèvres masculines qui accusaient avec sensualité les gouttes d'eau rebondissantes et glissantes le long de sa gorge ...

Elle se mit légèremment sur la pointe des pieds, et posa ses lèvres sur les siennes , les hapant doucement , fermant à moitié les yeux , pour encore voir ce qu'elle faisait...

" Eh bien .. tu perds le controle mon ange ..."
chuchota-t-elle entre deux baisers happés, sans sourire, rien.

Ses dents pincèrent légèrement une lèvre entre l'émail blanc, et lui embrassa voluptueusement le menton. Sa main lui leva le visage d'un coup , et elle lecha sa gorge chaudement , lui mordant doucement en descendant lentement le long des courbes de sa carotide. Elle aurait pu lui arracher la totalité avec les dents, mais elle n'en avait pas envie ce soir... Sa main descendit sur la vitre , en meme temps qu'elle descendait sur son torse, pinçant au passage un teton entre ses dents, avec un leger sourire, sans le regarder . Sa langue rebondit ardemment sur les courbes de ses abdominaux rebondis, et elle referma avec gourmandise ses dents sur la peau juste sous son nombril. Sa première main descendait le long de la vitre , laissant une trace bien visible, alors que la seconde était déjà arrivé entre ses cuisses, pour caresser l'interieur toujours plus sensibles.

Elle se mordit la levre, quand sa joue frolla la verge réveillé de son élève et lui lança un regard de rapace. Allait-elle lui couper? Elle avait faim... Elle lui mordit le bas ventre et planta ses griffes doucement dans sa fesse gauche, l'autre main passant doucement de l'index sur le frein. Ses dents s'égarèrent sur sa cuisse...Elle leva les yeux pour le provoquer, et sourit , avant de mettre un long et lent coup de langue applani sur la longueur du sexe avide de sensations fortes. Arrivé en haut , elle tourna sa langue autour avant de le prendre entre ses lèvres, de ranger ses crocs et de serrer ses lèvres , avalant presque la totalité de l'engin , puis ressortant en entier, ravallant , et ainsi de suite, pendant deux bonnes et longues minutes...


[Désolé pour les fautes éventuelles, j'ai pas toute ma tete , je suis trés fatiguée, mais j'avais promis]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manzenschool.forumlux.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Décrassage [Pv Siegfried]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Décrassage [Pv Siegfried]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Siegfried
» Décrassage après le match [Joye]
» Siegfried.
» Cours n°4 : Siegfried et les Nibelungen
» Siegfried de Mizar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Man'zen School : l'antre des délinquants :: Man'Zen School: l'antre des délinquants :: Les zones réservées au personnel restant :: Bureau de la directrice-
Sauter vers: