AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Dim 6 Juin - 12:49

Il était 07 heures 10 du matin, dans une cinquantaine de minutes le rassemblement dans la salle de repos devrait se faire et la rentrée par la même occasion mais en attendant Chikara était dans le bureau du directeur plus communément appelé « parrain II ». Elle se tenait appuyée sur le rebord du bureau en bois foncé les mains posées sur sa surface lisse, les jambes légèrement écartées. Il faut dire que notre demoiselle commençait à être un poil en manque de sexe et ce cher directeur n’était pas pour lui déplaire malgré la forte différence d’âge, il fallait juste omettre un point, cette personne était la meilleure amie de son père.

Son père tiens parlons de lui un instant, ce cher paternel qu’elle n’appelait jamais ainsi, enfin si fut un temps elle l’avait appelé « papa » ou « père » mais dès l’âge de ses treize ans, lorsque son corps commença à changer elle l’appela son géniteur. Car si à cet âge les jeunes adolescentes découvraient leurs corps par elle-même, Chikara n’avait pas eut cette chance. Son père s’en était chargé lui – même sans le consentement de l’albinos. En y réfléchissant, dans sa vie, avait-elle eut beaucoup le choix à cause de son père ? Elle n’était plus la même tellement il l’avait torturée physiquement par ses viols et ses coups et après cette méthode d’endurcissement comme il disait, il l’avait envoyé là, dans ce lycée, sous la « protection » nous pourrions dire, de ce cher directeur charismatique. Mais bref, revenons en aux faits…

Elle regardait le parrain II de haut en bas, regard de braise intensifié par la couleur de ses yeux. Elle le dévorait grâce à ceux-ci. Elle le regarda s’installer à son bureau, puis lorsque cela fut fait elle se retourna dans sa direction. S’appuya plus sur ses mains et se pencha en avant, dévoilant son décolleté tout de même bien « garnit ». Son débardeur noir et rouge, sous cette effet, se plia de façon à ce que son soutien gorge apparaisse légèrement. Elle se mit alors à le regarder dans les yeux, prenant un crayon pour le mordiller sensuellement avant de commencer à parler.

« Que me vaut l’honneur de ce rendez-vous dès la rentrée Monsieur ? »

La jeune fille stoppa son amusement pour faire le tour du bureau et se placer face à la chaise du directeur.

« Bien que cela, je dois avouer, m’avait beaucoup manqué » Dit-elle sur un ton plus engageant et en glissant une main au niveau de son entre jambe. Si le message n’était pas clair, il faudrait qu’elle change de spécialité.

« J’espère ne pas vous froisser par mon attitude mais je suis assez curieuse… »


Dernière édition par Chikara Serizawa le Sam 12 Juin - 9:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Parrain II
Admin
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Derrière toi ... mais si ca va aller t'en fais pas ...

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Dim 6 Juin - 14:46

Le grand partiarche du lycée regarda par la fenêtre , encore un temps de merde, et une journée ereintante à venir. Il n'avait plus le temps pour rien, même pas pour baiser, et inutile de dire que lorsqu'il ne s'envoyait pas en l'air , ça le rendait nauséeux et bougon, propice à la torture des élèves.

Et maintenant , voilà autre chose, il avait du convoqué sa fille affiliée pour lui parler de son comportement à Man'Zen , apparemment son père avait demandé à ce qu'elle couche avec personne, pour la garder pure jusqu'à un mariage, qu'il lui avait arrangé et c'était à lui , gentil tuteur de lui annoncer./ Ca allait encore faire des vagues cette histoire.

Elle était donc dans son bureau et lorsqu'elle se pencha sur le bureau alors qu'il remplissait une fin de dossier, il releva les yeux et haussa un sourcil , et regarda ailleurs en se raclant la gorge. Elle n'avait pas du faire exprés. Il ferma les dossiers et se redressa face à elle, et leva legèremment les yeux .

" Ton père t'a trouvé un futur mari ...et ... "

Ah non , là elle n'avait pas fait ce geste par inadvertance. Il sentait clairement ses cinq doigts sur ses bijoux de famille sous son boxer et haussa les sourcils surpris. Elle jouait à quoi là. Il posa sa grande main sur la sienne, et l'ôta calmement.

" Bien sûr , tu as tout à fait raison , vas y , drague un vieux con comme moi , qui suis ton tuteur, alors que je t'annonce ton futur mariage , c'est tout à fait d'actualité. "

Il soupira et la fixa , en lui faisant un baise main calme et respecteux .

" Ecoute Chikara, ton père compte sur moi pour veiller sur toi. En calmant tes ardeurs, c'est exactement ce que je fais..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Dim 6 Juin - 16:47

Chikara écoutait le directeur parler, voilà que son père entrait dans la conversation, qu’allait-il lui dire sérieusement ? Il semblait gêné par ce qu’elle faisait, l’était-il vraiment. Elle le regardait plus intensément encore lorsqu’il dit une chose à ne pas dire.

" Bien sûr , tu as tout à fait raison , vas y , drague un vieux con comme moi , qui suis ton tuteur, alors que je t'annonce ton futur mariage , c'est tout à fait d'actualité. "

Elle se demanda un instant si ce que son tuteur racontait était une blague même si au plus profond d’elle, elle savait qu’il était tout ce qu’il a de plus sérieux. Elle ne put refreiner un rire puis baissa la tête.

« Foutaises…. »

C’était la première fois qu’elle osait parler ainsi devant lui. Son géniteur voulait qu’elle soit pure ?! Et puis quoi encore !? Pure elle ne l’était plus depuis ses treize ans, son père l’avait souillée !

« Il vous a dit qu’il voulait que je sois pure alors qu’il y a 4 ans de cela il a commencé à poser ses mains sur moi ! Vous appelez ça de la pureté ??? Depuis 4 ans il me viole et me tabasse à coup de fouet. Puis-je encore me considérer comme pure après ça ?! » Elle s’écarta un instant de son tuteur qui la regardait, devant avoir du mal à la croire, après tout ils étaient meilleurs amis…

Au bout de quelques minutes, pour lui ôter tous doutes, elle retira son débardeur et se tourna de façon à montrer son dos qui portait les marques de ses sévices à répétition. Elle jeta ensuite son débardeur sur le bureau faisant à nouveau face au regard du directeur et dévoilant son corps parfaitement dessiné pour s’approcher un peu plus de son tuteur qui la regardait toujours. Qu’allait-il faire ? Une chose est sûre elle voulait plus qu’un baise main de sa part… et elle lui fit clairement comprendre par son attitude…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Parrain II
Admin
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Derrière toi ... mais si ca va aller t'en fais pas ...

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Lun 7 Juin - 8:39

Le parrain soupira de sa première explication , mais plus les mots passés , plus il comprit qu'il avait eu soit un problème de discussion avec son père, soit qu'elle mentait pour se rendre interessante, et si c'était le cas, alors c'était on ne peut plus grave. Des viols, des coups? Quelle était cette histoire si ... Le choc. Il avait devant ses yeux la douleur de dizaines de mois. Des marques sur une peau clair et douce. Il se sentit trahi. Trahi par un ami de plusieurs années , qui lui avait confié sa fille , alors qu'il la torturait. Il avait envie de lui massacrer la tete sans vergogne et de lui faire comprendre la douleur d'un viol.

Puis il réfléchit. Peut être vallait-il mieux qu'il n'organise pas ce mariage , et qu'il prétexte a son père , qu'il lui avait trouvé un autre garçon. Il avait un autre protégé , que sa mère voulait marié , mais qui n'avait pas envie, et qui était de toute façon trop infidele pour ne pas sauter n'importe quoi même aprés le mariage...

Il la vit approché et lui tendit son haut calmement , le regardant dans les yeux. Elle était trés belle , il n'en doutait pas , mais il était hors de question dans l'instant même qu'il la prenne comme ça , sur le bureau , alors qu'il avait le ventre en vrac, dégouté et chamboulé. Les autres , ça ne lui faisait rien , il s'en foutait royalement , mais merde, elle , c'était comme sa fille. Et savoir qu'un trés bon ami , père legitime qui plus était lui était passé dessus lui donnait des envies de meurtre et pas de baise.


" Et si je prétextais un autre mariage... J'ai un protégé , un frêre adoptif que tu n'as jamais rencontré et qui a le même problème que toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Lun 7 Juin - 12:51

A l’expression de son visage, Chikara pouvait constater que les mots qu’elle avait prononcés avaient le directeur. Que lui avaient-ils fait exactement. Non, son père n’en avait surement pas parlé, même si c’était son meilleur ami, il ne l’aurait jamais fait… elle restait planté devant lui toujours en soutien gorge, ne sachant réellement quoi faire. Intérieurement elle repensait à tout ce que son géniteur lui avait fait subir, elle se sentait gêné comme une petite fille qui aurait été prise la main dans le sac en train de faire une bêtise. Etait-ce vraiment de sa faute si on lui avait fait endurer ça ? Elle ne le savait pas, peut- être après tout. Mais pour quelles raisons ? Là résidait tout le mystère… elle ne voulait plus penser à ces choses, elle voulait oublier, parce qu’au fond même si toute cette histoire l’avait endurcie et l’avait fait devenir une des meilleures élèves dans sa spécialité, elle était faible, au fond d’elle, portant une cicatrice indélébile. Le genre de cicatrice qui ne guérit jamais vraiment, le genre de cicatrice qui se rouvre si facilement sans crier gare, à n’importe quel moment, pour n’importe quelle raison. La faute à un souvenir, un parfum, un toucher, n’importe quoi. Chikara se tenait devant son tuteur faisant mine d’être forte, mais non, à ce moment là intérieurement elle était tout ce qu’elle haïssait de plus au monde. Elle se demandait pourquoi. Pourquoi ne pas avoir été forte, pourquoi ne pas avoir refusé, pourquoi ne pas l’avoir tabassé, elle n’était pas assez forte tout simplement. Même en se débattant cela ne faisait qu’aggraver la situation, même en hurlant tout devenait plus fort et elle avait compris que cela ne servait à rien. Endurer en silence et même faire semblant d’aimer pour se détruire ensuite à l’abri des regards voilà ce qu’elle faisait. Ce n’est pas pour rien qu’elle avait pris la Gamme Seduce en spécialité. Elle savait que son charme son corps étaient une arme, elle savait faire semblant d’aimer même si c’était avec un gros porc, elle savait….

Elle le regardait toujours, il lui tendait son débardeur, apparemment il la croyait, elle récupéra le débardeur et sans se retenir, sans vraiment se contrôler elle se laissa tomber dans ses bras, l’enlaçant. Chose assez inhabituelle, mais elle en avait besoin. Cet homme la croyait malgré son statut, cet homme la croyait alors qu’auparavant personne, même pas sa mère ne l’avait cru. Elle se sentait dans un sens bien, là appuyée contre lui-même si elle savait qu’il n’aimerait surement pas cette attitude. Elle leva les yeux un instant lorsqu’elle sentit qu’il allait parler.

" Et si je prétextais un autre mariage... J'ai un protégé, un frère adoptif que tu n'as jamais rencontré et qui a le même problème que toi."

« Si vous pensez que c’est la solution… Mais jamais je n’arrêterai ce que je fais surtout si cette situation l’ennuie ou peut lui porter atteinte. Pensez ce que vous voulez, dites lui que je vous l’ai raconté je m’en fiche, j’ai l’habitude…. je le hais… » Elle voulait continuer mais se stoppa, elle ne voulait pas divulguer ce qu’elle comptait faire après être sortie de cette école, il ne fallait pas qu’on le sache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Parrain II
Admin
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Derrière toi ... mais si ca va aller t'en fais pas ...

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Lun 7 Juin - 13:31

Le parrain regarda la jeune fille et soupira. Cette situation l'avait retourné. Il comprenait mieux le déséquilibre de la gosse. Ce n'était pas pour se faire remarquer, mais bien parce qu'elle avait des troubles qu'elle créait des problèmes au cours enseignant. Il allait faire en sorte de penser différemment désormais.

" Je vais tenter de devenir ton tuteur officielle, et de t'éviter de le revoir, en t'envoyant faire des choses à la place alors... J'espère que tu ne me mens pas ... je te fais confiance, et je considère que ton père m'a trahi...mais si tu m'as menti et que je l'apprend plus tard , ca vaudra la mort , tu le sais je suppose ... "

Il leva les yeux sur elle , et ouvrit des yeux ronds comme des billes quand elle fondit sur lui , toujours en soutif. Ses lèvres s'entrouvrirent un peu de surprise et son torse expira soudainement pour accuser le choc entre les deux corps, ses bras puissants se refermant sur le corps frêle et joliment sculpté de la belle. Elle faisait quoi là ... elle était vautré sur lui. Le parrain cligna des yeux et se racla la gorge , en la serrant contre lui , lui caressant la nuque pour la consoler un minimum.

" Je vais t'aider. Mais tu dois promettre fidélité à mon clan alors. Je ne vendrai pas ma peau pour une ennemi potentielle. Si je te forme ce sera pour me servir ... "

Il savait que le choix qu'il lui donnait était intransigeant. Au fond elle n'avait pas le choix. Mais c'était ça , où il vivait sous la coupe de ce porc. Il lui caressa instinctivement les cheveux et l'assit sur ses cuisses, avant d'ouvrir un tiroir , et de lui montrer une photo du fameux autre protégé , qu'il couvait depuis la naissance.
( photo déjà montré ma cherie^^)

" C'est de lui dont je te parle. Il a 21 ans , il est en troisième année Cravmaga, et sa mère veut le marier à une petite pintade écervelée. Il ne veut pas. Il s'appelle Shunsuke. Tu devrais essayer de le connaitre , mais je te préviens , il est infidele , incapable d'aimer , enfin j'en ai pas le souvenir , et c'est un petit salopard de première ... mais c'est à tenté.
"

Sa autre main la tenait à la taille pour ne pas qu'elle bascule en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Lun 7 Juin - 20:05

Chikara acquiesça suite aux paroles de son tuteur. Non elle ne lui mentait pas, elle n’avait vraiment pas que ça à faire… Elle savait ce qui l’attendait si elle mentait en plus de ça, c'est-à-dire la mort et elle imaginait très bien que se n’était pas une mort des plus paisibles et sans douleur. Elle l’écoutait parler toujours enlacé à lui. S’il devenait son tuteur officiel, Chikara n’aurait plus à revoir son tortionnaire de géniteur, elle pourrait être « libre », même si en quelque sorte elle trahirait son clan, sa famille en allant dans un autre clan.

" Je vais t'aider. Mais tu dois promettre fidélité à mon clan alors. Je ne vendrai pas ma peau pour une ennemie potentielle. Si je te forme ce sera pour me servir ... "

« Et si vous me formez je vous servirai quoi qu’il arrive je ne veux juste plus avoir à le voir et être de nouveau seule avec lui. Je ne veux plus…. » Elle stoppa sa phrase ayant un léger sanglot qu’elle ravala. Elle n’aimait pas montrer cette faiblesse qu’étaient les liaisons avec son père, c’était sa seule faiblesse et elle l’exposait au Parrain II, même si c’était lui, ce n’était pas bon…

Le parrain la fit ensuite s’asseoir sur ses genoux. Farfouilla dans un tiroir et en sorti une photo puis la montra à Chikara. Elle prit la photo pour regarder plus attentivement le jeune homme. Il faut dire qu’il était plutôt son genre, assez mignon et avait des yeux magnifiques…

" C'est de lui dont je te parle. Il a 21 ans, il est en troisième année Cravmaga, et sa mère veut le marier à une petite pintade écervelée. Il ne veut pas. Il s'appelle Shunsuke. Tu devrais essayer de le connaitre, mais je te préviens, il est infidèle, incapable d’aimer, enfin j'en ai pas le souvenir, et c'est un petit salopard de première ... mais c'est à tenté."

Chikara leva un sourcil devant la description du protégé de son tuteur. Infidèle, incapable d’aimer, salopard ? Ce serait assez marrant de relever le défi et puis il était tous les deux un peu dans la même merde…

« Hum ok je vois pas de problème, j’accepte je pense que je n’ai pas le choix de toute façon ? Non ? Quant à la description que vous m’en faites je peux considérer comme une petite « mission personnelle » ça pourrait être assez marrant. Mais par « tenter » cela veut-il dire que je peux user de tous les moyens et atouts que je veux ? »

Elle finit sa phrase en retournant légèrement la tête et en le regardant dans les yeux posant sa main là où était posé celle de son tuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Parrain II
Admin
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Derrière toi ... mais si ca va aller t'en fais pas ...

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Mar 8 Juin - 8:30

A l'écoute des paroles de la gosse, le parrain haussa les sourcils. Un défi ? pour qui ? pour elle , ou pour Shunsuke, non parce que connaissant le gaillard, déjà il allait tiré la gueule en l'écoute de la réception de la décision de son père adoptif.
Se marier à une inconnue pour échapper à une autre. Une félée coincée pour une félée décoincée. Il n'allait peut être pas accepté , mais au moins un des deux partis étaient d'accord, c'était déjà ça.

Le parrain laissait la gosse lui caressait la main et le fixait intensément , accoudé au fauteuil , curieux.

" Tu acceptes donc de l'épouser...? Tu sais qu'il y aura cérémonie et tout ...? Et que tu n'as pas le droit de divorcer dans notre famille...même si je ne doute pas de toute façon que vous allez faire ça chacun de votre coté..."

Il lui caressa le dos doucement , ses revers de doigts filèrent sur sa colonne vertébrale et il plissa un peu les yeux pour voir sa sensibilité.

" Quant aux moyens employés, tu as carte blanche, ça reste entre vous deux. Mais j'ose espérer que tu as assez d'expérience pour le convaincre"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Mar 8 Juin - 8:54

Bon certes elle ne connaissait pas le type que son tuteur lui avait choisi et apparemment c’était un beau salaud et tout le tralala mais bon elle préférait ça que le choix de son géniteur. Aux mots qu’elle prononça elle vit le parrain II hausser les sourcils. Oui elle prenait ça comme un défi et alors ? Il valait mieux qu’elle le prenne comme ça ou elle était fichue….

" Tu acceptes donc de l'épouser...? Tu sais qu'il y aura cérémonie et tout ...? Et que tu n'as pas le droit de divorcer dans notre famille...même si je ne doute pas de toute façon que vous allez faire ça chacun de votre coté..."

« Comme je vous l’ai dit j’accepterai tout de votre part tant que cela m’évite de voir mon géniteur… Je sais que dans votre famille le divorce est proscrit… Dans la mienne aussi mais je sais qu’il m’aurait choisi quelqu’un de beaucoup plus âgé que moi je le connais… enfin s’il est aussi classieux que vous ne l’êtes cela ne m’aurait pas dérangé mais cela aurait été un choix venant de lui et je n’aurai pas pu m’y faire… » Draguer son tuteur ? Chikara ? Oui un peu mais il faut avouer que cet homme malgré son âge était fort charmant…

Le parrain commença ensuite à caresser le dos de la demoiselle qui se cambra et eut un léger soupir de bien- être accompagné de frissons. S’il y avait bien une chose à laquelle elle était sensible c’était ça. Ce la l’apaisait et la mettait souvent en état de perte de soi, en transe. Tout en continuant ses caresses fortes sympathiques il lui donna le feu vert pour user de tous les moyens pour réussir à séduire et « conquérir » Shunsuke. Chikara se faisait une joie de devoir faire cela, elle aimait avoir ce genre de « mission » c’était assez plaisant de devoir séduire ce n’est pas pour rien qu’elle avait choisit la spécialité Gamme Seduce en même temps…

Son corps frémissant sous les doigts du Parrain II elle tourna délicatement la tête avec un regard enchanteur, se rapprochant légèrement son visage de celui de son tuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Parrain II
Admin
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Derrière toi ... mais si ca va aller t'en fais pas ...

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Mar 8 Juin - 21:58

Elle le draguait , ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. Il sourit au compliment et lui caressa le dos. Cette petite gosse était adorable. Perdue , mais adorable. Il allait remédier à ça. Il allait la prendre en mains, et lui faire redresser la pente, à l'aide de Chunsuke. De toute façon , il devait aussi prendre soin de ce gamin.

Il haussa un sourcil à la réaction de la gosse, et remonta sa grande main chaude sur son dos nu, glissant doucement son majeur et son index sous la fermeture du soutif , les autres passant au dessus. Il ne la repoussa pas , la laissant s'approcher , gardant sa main , là où elle était.

Elle avait envie de prouver ce qu'elle savait faire. Il allait la laisser faire un peu .

" Montre moi tes talents un peu ... pour voir si tu as des chances de le faire flancher ..."

Il sortit sa main de son dos et le remonta un peu le visage , du bout de l'index.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Mar 8 Juin - 23:27

Tiens voilà que le parrain II commençait à se laisser faire alors que quelques minutes en arrière, depuis son entrée dans le bureau, il avait, on va dire, repoussé les « avances » de notre chère petit albinos. Ce changement d’attitude n’était pas d’ailleurs pour lui déplaire, bien au contraire…

Elle sentait toujours la grande main forte de son tuteur lui caresser le dos alors qu’elle se rapprochait encore un peu plus de son visage, de ses lèvres. Au moment où les doigts de celui-ci passèrent sou son soutien gorge la jeune fille recula juste un peu ses cuisses du bassin du grand homme, sans écarter son visage et juste assez pour y passer sa main, ce qu’elle fit.

" Montre-moi tes talents un peu ... pour voir si tu as des chances de le faire flancher.. » Dit-il tout en arrêtant de lui « masser » le dos et en remontant sa main vers le menton de la jeune demoiselle.

Alors c’était ça… elle devait lui montrer ce qu’elle comptait faire avec son protégé et futur mari ?.Elle le regarda encore un petit laps de temps dans les yeux et commença à l’embrasser délicatement pour débuter, insérant sa langue percé dans la bouche du directeur et la faisant « danser » à l’intérieur de celle-ci puis de la main qu’elle avait faite passer entre ses cuisse et le bassin de l’homme, elle commença à le masser elle aussi, même si ce n’était pas le même genre de massage que celui de son tuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Parrain II
Admin
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Derrière toi ... mais si ca va aller t'en fais pas ...

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Mer 9 Juin - 8:15

Le parrain la laissa faire , mais fut surpris de la rapidité de la progression de ses actes. Hey oh , on prend le temps de motiver sexuellement un homme, on lui fout pas la main directos sur le paquet tout de même. Là était la différence entre une jeune demoiselle et une jeune femme mature.

Il coupa court au baiser langoureusement , même si sa langue ne lui déplaisait pas et sa main non plus, mais on n'excite pas un homme d'age , en pressant son matos comme si c'était la seule chose qui dirigeait son corps et que son excitation était immuable. Il se contrôlait parfaitement l'animal. Il était fait pour ça , il ne dirigeait pas la section Gamme Seduce pour rien.

" Du calme ... on ne séduit pas un homme de cette manière ma belle ...." expliqua-t-il en lui prenant la main pour lui retirer de ses bijoux, qui n'avaient pas réagi à sa caresse.

Il caressa son visage et passa son autre main sur ses reins.

" Tu dois trouver le moyen de le faire monter sans le toucher. De cette manière, c'est lui qui te demandera la suite. Sinon , il va avoir l'impression que tu lui mendie la pénétration ma puce...c'est pas ce que tu veux n'est ce pas...Du moins pas de suite..."

Ah oui , non mais là , il ne faut pas repondre : bah si baise moi ! sinon , c'était foutu, elle n'avait rien a faire dans la gamme seduce. C'était bon pour les Kravmaga ça.

" Pareil quand tu embrasses. Ne le dévore pas. Oblige le à vouloir aussi participer et te donner plus...Quand tu veux quelque chose, ca doit provoquer une réaction similaire chez l'autre, sinon ton travail n'est pas trés différent d'une putain.Tu comprends? "


Il la fit se lever, et l'assit à cheval sur lui , ses cuisses sous ses mains , passant délicatement sur ses cuisses douces, avant de virer sa veste, finissant en chemise blanche. Il vira sa cravate , lachant le premier bouton du haut , laissant libre attraction sur sa gorge solide, mais pas insensible. Il s'était redressé pour se défringuer , et son torse imposant toucha sans faire exprés la poitrine de la gosse, et lui fait dériver les yeux calmement , son visage frôlant le sien, et il inspira calmement , portant sa grande main à sa petite joue pale, laissant son souffle de mâle dominant aller frôler le cou de la gosse. Ses lèvres happèrent doucement celle de son élève, et sa protégée. Ce n'était pas catholique ce qu'il faisait, mais au fond, qu'est ce qui l'était dans ce lycée. Il devait la former non?

Ses lèvres se fermèrent sur celles de la jeune fille, à plusieurs reprises, sa respiration calme, ses yeux entrouverts sur la réaction de la gosse , sa main la retenant au niveau des reins pour ne pas qu'elle tombe. Il avança le siège dans trop de peine, calant son dos délicat entre lui et le bureau grand, mais plein. Elle sur lui , cela leur mettait le visage à même hauteur. Il continua de lui happer doucement les lèvres avec douceur et lenteur , sa langue sortit pour lêcher l'inférieure, ses doigts montant caressant sa machoire, une bague frôlant son lobe d'oreille. Ses baisers se décallèrent sur le coté de sa jouer, sa machoire , dérapant sur le haut de sa gorge, et il finit par happer sensuellement le lobe de son oreille, sa langue remenant ce meme lobe entre ses lèvres, effleurant ses dents... Sa main droite caressait d'un revers de doigts calme et adroit son ventre plat , dont il ressentait les réactions . Il ne la lacherait plus ...

" Détend toi ..." murmura-t-il à son oreille , sa main remontant sur ses cotes.

Il quitta son cou , sans préavis et lui tourna le visage pour l'embrasser doucement des lèvres , puis la progression lui fit finalement rencontrer sa jumelle linguale , qu'il caressa lentement...Une sensation d'humidité chaude, mélé à l'electricité naissante d'un piercing sur la langue le faisait sourire interieurement. Sa langue dirigeait la jeune demoiselle en face, et il la resserra un peu comme lui instinctivement. Entre deux baisers, il lui dit :


" Trouve mes points érogènes..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Mer 9 Juin - 9:35

La jeune fille se rendit vite compte avec la réaction de son tuteur qu’elle si était prise trop vite. [b]Erreur de première année, elle savait pourtant que ce n’était pas ainsi, en allant si vite qu’elle pourrait faire monter l’excitation et l’envie ultime chez un homme, qui plus est chez un homme mûre.

" Du calme ... on ne séduit pas un homme de cette manière ma belle ....
"

Il avait tout à fait raison et la jeune fille avait, elle, écouter ses pulsions sans penser à ce qu’on lui avait enseigné. Faire naitre le désir en y allant doucement, en prenant son temps pour que l’autre en face ne puisse plus résister.

" Tu dois trouver le moyen de le faire monter sans le toucher. De cette manière, c'est lui qui te demandera la suite. Sinon, il va avoir l'impression que tu lui mendie la pénétration ma puce...c'est pas ce que tu veux n'est ce pas...Du moins pas de suite..." Lui dit-il tout en caressant sa joue d’une main et en passant l’autre sur ses reins. " Pareil quand tu embrasses. Ne le dévore pas. Oblige-le à vouloir aussi participer et te donner plus...Quand tu veux quelque chose, ca doit provoquer une réaction similaire chez l'autre, sinon ton travail n'est pas très différent d'une putain. Tu comprends? "

« Excusez- moi, j’avoue avoir fait une erreur. Pour ma part je pense que cela aurait suffit pour votre protégé même si habituellement ce n’est pas mon mode de fonctionnement, de plus vous ne nous avez pas enseignez ça comme ça. Je ne désir qu’une chose m’améliorer… »

Après quoi il la fit se lever et la mit à cheval sur lui. Après avoir ôté sa cravate et déboutonné quelques boutons de sa chemise blanche. Il regarda la jeune fille qui se laissa faire, de son souffle il frôla son cou puis embrassa délicatement les lèvres de celle- ci. Depuis qu’elle était arrivée elle n’avait jamais entendu que le Parrain II faisait des cours particulier mais cela n’était pas pour la déranger, bien au contraire. Elle savait qu’il avait beaucoup à lui apprendre, elle qui était bonne dans sa spécialité mais pas la meilleure.

Plusieurs fois il déposa de petits baisers sur la bouche de Chikara qui gardait les yeux clos. A ce moment là dans sa tête elle imaginait exactement ce qu’elle devait faire. Puis il commença à lui lécher la lèvre inférieure, calmement, sans se brusquer. Ses doigts parcouraient le visage de la jeune fille tout en passant et touchant légèrement son lobe d’oreille percé. La bouche du directeur se décala ensuite sur sa joue, sa mâchoire pour s’attarder sur le cou de Chikara qui laissa un peu tomber sa tête en arrière et finit sa course sur le même lobe d’oreille qu’il avait frôlé auparavant, qu’il s’amusait maintenant à mordiller délicatement. Quant à sa main droite elle se posait d’un revers sur le ventre de l’albinos qu’il caressait. Elle ne bougeait pas pour l’instant, elle était l’objet, l’exemple puis il lui murmura de se détendre, ce qu’elle n’eut pas du mal à faire. Cette homme ne s’occupait pas de la Gamme Seduce pour rien, il est était un maître dans cet art, tout simplement. Après avoir joué avec le cou de la jeune fille il le quitta pour rejoindre la bouche de celle-ci, et dans une valse entrainante les langues des deux personnes se joignirent puis s’arrêta un instant entre deux baisers et lui dit :

" Trouve mes points érogènes..."

La jeune fille inclina sa tête sur le côté et le regarda droit dans les yeux. Cette fois si elle ne ferait pas deux fois la même erreur. Avec un petit sourire et une voix envoûtante elle prit la parole.

« Puis-je ? » En désignant la chemise du directeur avec un doigt.

Elle entreprit ensuite de défaire les boutons de celle-ci un a un lentement tout en soufflant légèrement sur son oreille avant de la lécher du bout de sa langue puis de la mordilla. Les boutons défais elle fit tomber la chemise sur la chaise du bureau tout en embrassant son cou dérapant sur son torse, jouant avec son piercing dessus. Elle remonta ensuite vers son visage le regardant dans les yeux et s’approchant comme un chat guépard ayant trouvé sa future proie. Elle s’avança un peu plus vers les lèvres du Parrain II et les frôla avec les siennes, titillant à la place le lobe de son oreille et caressant ses cheveux et son cou d’un de ses mains. Mains qui descendirent le long de son torse, de son nombril, se servant de ses ongles pour donner un peu plus d’effet à ses caresses. Elle la fit ensuite remonter par le dos cette fois-ci faisant comme des arcs de cercle avec sa main. Quant à ses lèvres elles avaient quitté le lobe d’oreille pour redescendre vers le creux de son épaule qu’elle mordit sensuellement, sans lui faire de mal puis retourna vers la bouche de son tuteur déposant plusieurs baisers, presque chaste, donnant quelques fois des petits coup de langue sur ses lèvres.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Parrain II
Admin
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Derrière toi ... mais si ca va aller t'en fais pas ...

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Jeu 10 Juin - 13:35

Le parrain décala le cou sur le coté, et ferma legèremment les yeux, en se mordant la lèvre. Depuis quand avait-il refusé le contact avec les autres. Il se mordit la lèvre et laissa reposer sa main sur l'arrière de la cuisse de la jeune fille, à la limite de sa fesse, caressant legèremment cette dernière...

Sa respiration était calme et son torse montait doucement sous ses poumons qui se remplissaient peu à peu d'air. Il se calla dans le large fauteuil de cuir et gémit doucement , et gravement en sentant ses mains sur sa carotide. En temps normal , il n'aurait pas laissé faire, n'importe qui aurait pu le saigner ainsi , mais là , c'était sa protégée , et puis elle manquait d'expérience au niveau assasinat de personne de son gabarit , donc il ne s'en faisait pas , elle se loupait certainement , même si de toute façon , elle n'avait pas l'intention de lui nuir.

Il regarda chaque baiser, sa manière d'embrasser les parties de son corps maintenant à nu, et sourit légèremment. Elle n'était pas si mauvaise... Il eut un frisson qui le fit sourire davantage quand elle lui mordit l'épaule. Dieu qu'il aimait qu'on le morde.

" Continue , tu t'y prend bien...mais je n'irai pas jusqu'au bout ma belle... ca tu le feras avec ton mari..."

Tout en disant ça, ses lèvres frollaient adorablement les siennes, sans violence aucune. Ne vous y méprenez pas ... Il n'avait rien d'un gros nounours et encore moins d'un pervers, quoi que la deuxieme dénomination était relative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Jeu 10 Juin - 22:27

Chikara continuait toujours son petit exercice, encouragée par les gémissements que poussait le directeur particulièrement lorsqu’elle arriva au creux de son épaule en le mordant. Bon hé bien au moins cela semblait marcher. C’est ce que se dit notre chère albinos qui continua donc dans sa lancée avant de retourner aux lèvres de son tuteur, délicatement, sans se presser, faisant durer le plaisir, jouant avec. C’était ce qu’elle préférait après tout, jouer avec le désir et les envies de ceux qu’elle avait en face d’elle.

" Continue, tu t'y prends bien...mais je n'irai pas jusqu'au bout ma belle... ca tu le feras avec ton mari..." Dit-il avant de lui poser un baiser sur les lèvres.

Ce que fit d’ailleurs la jeune fille en se levant de la chaise pour se retrouver à genoux face à lui. Elle insinua doucement sa langue sur ses tétons, les mordillant à leur tour avant de descendre sur ses abdominaux pour les embrasser. Remontant quelques minutes plus tard pour continuer de s’attarder sur la partie qu’elle aimait le plus, c'est-à-dire les oreilles, le cou et l’épaule. Elle donna un coup de langue sensuel, mordillant en même temps lorsqu’elle entendit un bruit. Quelqu’un venait de frapper à la porte, mettant une fin à ce cours particulier et particulièrement alléchant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shunsuke Nawasaki

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Ven 11 Juin - 12:17

Rah , y'en avait marre! Son pseudo père lui avait encore coupé la flotte chaude. Il s'était pris une douche froide de bonne heure, et dieu seul savait qu'il dé-tes-tait L'EAU FROIDE!!!! Il se secha ses cheveux rouges mi longs et les essora comme du vieux linge, énervé. Il allait lui refaire la face à ce padre d'adoption.

Il enfila rapidement un tee shirt jaune vif, un baggy noir, une paire de rangers bien crantées, et enfila une veste noire à capuche avec des grandes bandes jaunes sur les bras et les épaules , un tribal en arrière colonne. Il ébouriffa sa tignasse et sortit en claquant la porte du dortoir, la fermant à clef.

En moins de dix minutes, il fut au bureau de son père et frappa, avant d'ouvrir en grand la porte et de tomber nez à nez avec une fille qu'il avait déjà vu à plusieurs reprises.

" wah." fit-il simplement en se figeant devant la scène.

Alors là ...Il restait bouche bée. Son père se tapait une élève, et en plus sa pseudo demi soeur par adoption et il venait de tomber dessus...Putain ... Il eut du mal à sortir des mots pendant quelques secondes et finalement éclata de rire en s'approchant du bureau , regardant la fille en soutif a cheval sur son père torse nu.

" Ok , tu m'explique ? Je me tape des douches froides pendant que toi tu baises ta fille ?"


Forcément dit comme ça... c'était ... hum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Ven 11 Juin - 18:00

La porte s’ouvrit subitement, apparemment la personne derrière n’était pas au courant que lorsqu’on frappait à une porte on devait attendre une réponse pour entrer. Et ça Chikara n’appréciait pas vraiment. Elle se retourna et regarda la personne qui venait de pénétrer dans le bureau du directeur non sans se faire remarquer. Lorsque celle-ci fut surprise par la situation. La jeune fille eut un souvenir et posa les yeux sur le directeur, c’était son futur mari qui venait de faire éruption dans la pièce.

" Ok , tu m'expliques ? Je me tape des douches froides pendant que toi tu baises ta fille ?"

Bon et bien au moins, Shunsuke semblait la connaitre aussi… La jeune demoiselle embrassa une dernière fois ce cher Parrain II tout en récupérant son débardeur, sans le remettre et se leva de la chaise pour s’approcher de son futur mari. Arrivé à sa hauteur elle le reluqua, se rinça l’œil, il était encore mieux qu’en vrai. Elle passa un doigt sensuel sur l’os de sa mâchoire, le regardant bien dans les yeux.

« Bon alors j’en conclu que c’est lui mon futur mari… Encore mieux que la photo que vous m’avez montré Gen’Baku (mdrrrrrrrrrr pardon). » Dit- elle tout en se retournant vers son tuteur puis continua. « Dis on t’a jamais dit t’attendre la permission avant d’entrer ? Tu pourrais essayer d’être poli des fois non ? » Puis elle avança en direction du bureau.

Elle gardait les mises en garde de son tuteur à propos de ce Shunsuke quand même donc lorsqu’elle revint au bureau, elle était prête à esquiver un coup enfin si elle le pouvait. Après tout c’était un petit salaud comme le Parrain II disait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shunsuke Nawasaki

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Mar 15 Juin - 20:32

Shunsuke haussa un sourcil et la regarda se pointer. Elle voulait quoi la donzelle avec ses seins en avant et son cul roulant. Une vraie petite garce dans toute sa splendeur, du moins c'est ce que pensa Shunsuke à la vue de sa demi soeur adoptive. N'importe quoi. Qu'est ce qu'elle .... Quoi ? Son futur mari? Qui ça? Lui? Où ça ? depuis quand ? C'était quoi cette connerie? Pourquoi lui ? Dés maintenant ? ou dans une autre vie ?

Il mit une sacrée longue seconde à percuter. Putain , il devait épouser qui là? Ah non , il était déjà pris hein !! Par l'autre conne qu'il avait vu la dernière fois. Cette espèce de gourdasse japonaise qui lui collait au train et l'appelait tous les jours sur son portable. Elle le harcelait littéralement et il devait écoper d'un diner avec elle dans deux jours avec ses beaux parents, qui étaient coincés comme une souris dans une tapette. Il allait jouir pendant le repas, c'était certain.

Son regard s'étala sur le corps de la petite gosse qui lui caressa l'os de la machoire et le mouvement des sourcils s'inversa. Elle le touchait là? Elle avait pas peur la gamine. Il regarda son père et se racla la gorge , avant de lui virer la main , et de la voir repartir vers le bureau:

" Non , mais t'es malade aujourd'hui? Tas pas baisé? Tu me fous l'eau froide et aprés tu m'obliges a me marier avec cette .... *regard ui plonge sur la fille en question * dinde tripoteuse ? Sans compter qu'elle est complètement inconsciente de me toucher. Tu lui a pas dit qu'elle allait pas m'aimer, et se faire défoncer aussi?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Mer 16 Juin - 20:50

Elle eut un grand sourire lorsque Shunsuke lui retira la main. Certes la tache allait pas être facile, mais qu’est ce que ça pouvait la faire marrer de devoir essayer de faire quelque chose de lui, bon après… la question était : Comment s’y prendre. Bon, elle trouverait bien, c’était pas le souci, la demoiselle se débrouillait toujours.

" Non , mais t'es malade aujourd'hui? Tas pas baisé? Tu me fous l'eau froide et aprés tu m'obliges a me marier avec cette .... *regard ui plonge sur la fille en question * dinde tripoteuse ? Sans compter qu'elle est complètement inconsciente de me toucher. Tu lui a pas dit qu'elle allait pas m'aimer, et se faire défoncer aussi?"

« La dinde tripoteuse tu sais elle t’emmerde, apprend à être plus poli avec les gens ou ca risque de te porter préjudice. Pour ce qui est de se faire défoncer fais gaffe à ton joli p’tit cul aussi mon mignon et puis c’est d’jà mieux que devoir se marier à une pouf coincer » Dit-elle morte de rire

Arrivée au niveau du bureau Chikara repris son débardeur qu’elle enfila sensuellement, pour pousser un peu plus la plaisanterie.

« N’empêche Gen-baku je pensais pas que ton protégé serait aussi marrant que ça… mais bon c’est toujours bien tu m’diras ! » Répliqua-t-elle en s’asseyant à une des chaises près du bureau en bois massif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shunsuke Nawasaki

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Mar 29 Juin - 8:51

Shunsuke tomba de cul au langage de la gosse et cligna plusieurs fois des yeux , ahuri , et éclata de rire, avant de regarder son père adoptif , lui montrant la petite brune du pouce.

" Elle a conscience de ce qu'elle dit là? C'est ton protégée, ou j'ai le droit de lui en foutre une?"


Il attendit pas la réponse de la petite et la regarda , un sourcil haussé, une gueule qui se foutait royalement de la sienne, et le sourire narquois, plein d'ironie et de moquerie . Il la dévisagea de haut en bas et se marra doucement un peu plus.


" Tu veux me dire ce qui te permet de me menacer, mis à part , ce corps de pucelle à moitié formé, et ton mental qui doit être brisable à souhait? "


Mais il prit soudainement conscience de la deuxieme partie de la phrase et ferma doucement les yeux. Ok , cette journée était décidément pourrie. Elle s'alluma une clope pour se calmer et s'assit dans un siège à distance, ou plutot se vautra, son haut épais , noir et jaune se plissant sur ses flancs. Il se mordit la levre contrarié et dit en soupirant:

" Je me marierai pas avec une cinglée, pour échapper à une pintade. Je sais meme pas laquelle est le pire."

Il la dévisagea l'autre malade , et soupira en regardant son père.

" Tu veux me tuer serieux. Entre la douche froide , et cette .... pffff ... tu veux que j'en fasse quoi , jsuis sûre qu'elle baise mal en plus ...sans compter qu'elle se fout à poil devant n'importe qui. Elle n'a aucune fierté...M'étonne pas qu'elle ait besoin de se faire attrapper par toi , les autres doivent pas lui courrir aprés ..."

Ca , au moins, c'était fait . Quoi , on vous l'avait pas dit. On aurait du vous prévenir. Shunsuke était un veritable salopard dénué de sentiments, et sans scrupules, et il n'avait pas l'intention de se laisser faire par cette gosse simplette et perverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Mar 6 Juil - 21:56

Chikara écoutait attentivement, chaque mots, chaque paroles de ce mec qui, il faut le dire se la pétait franchement. Elle détourna ensuite le regard vers son tuteur qui assistait à la scène muet. C’était clair il observait la scène. A croire que cette situation de la première rencontre entre ses « enfants » adoptifs l’intéressait au plus haut point. Après tout il voulait les marier ensemble non ? C’était donc logique qu’il observe et ne dise rien. La jeune fille se retourna donc une nouvelle fois vers Shunsuke, ce grand idiot qui se croyait plus fort parce qu’il détenait une paire de couille, qu’il était charismatique il faut l’avouer et surtout parce qu’il savait ouvrir sa gueule. Mais s’il voulait blesser notre chère albinos ce n’était pas en disant les absurdités qu’elle entendait qu’il y arriverait. Elle avait vécu bien pire, ces plaisanteries ne l’atteignaient pas. La seule chose qui l’irrita c’est lorsque son « futur mari » osa prétendre qu’il pourrait la briser comme bon lui semble. Elle leva un sourcil et fut plus encore à l’écoute, le regard presque noir de rage.

" Tu veux me tuer sérieux. Entre la douche froide, et cette .... pffff ... tu veux que j'en fasse quoi, j’suis sûre qu'elle baise mal en plus ...sans compter qu'elle se fout à poil devant n'importe qui. Elle n'a aucune fierté...M'étonne pas qu'elle ait besoin de se faire attraper par toi , les autres doivent pas lui courir après ..."

Elle l’épia comme un aigle avec sa proie et la bêtise à éviter arriva. Elle eut un rictus malsain. Se faire tabasser ensuite lui importait peu, elle avait juste envie de s’amuser un peu. Elle s’avança donc vers le jeune homme assis sur une chaise. Se mit face à lui et appuya ses mains sur les accoudoirs pour mettre la chaise bien en face d’elle. Son regard avait légèrement changé et elle aimait ça, ce « grain de folie » qui l’envahissait quelques fois et qui la faisait devenir pire qu’un monstre assoiffé de sang. Elle cala ensuite son genou entre les jambes de Shunsuke, près de ses bourses et son pénis, appuyant légèrement de façon à ce que s’il faisait un faux pas il ait comment dire… mal puis elle le regarda droit dans les yeux en lui souriant. Lâchant une main de l’accoudoir, elle prit la cigarette de la bouche de Shunsuke pour tira une longue latte. Recracha la fumée dans la tête du jeune homme et sans crier gare elle éteignit en appuyant bien la cigarette dans le cou du beau rouquin.

« Ne te fies pas aux apparences, tu risquerais d’être bien surpris » Dit- elle après un léger rire et sur un ton des plus calmes mais avec aussi une pointe de sauvagerie dans la voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shunsuke Nawasaki

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Mer 14 Juil - 9:38

Elle essayait de faire quoi là ? Shunsuke fronça un sourcil de douleur à la pression sur ses coudes et vira d'un coup sec le genou , avant de crier un coup , outrée, du coup de clope dans son cou. La s'en était trop , il attrappa la gamine par le poignet et se leva , serrant fort , avant de la plaquer au bureau , devant le parrain , lui tordant un bras dans le dos , puis le deuxieme, son ventre , contre le bois verni.

En face , Gen'Baku restait neutre et observé , avec une certaine curiosité. Shunsuke se pencha sur le cou de la gosse et mordit bien fort pour lui laisser une marque jusqu'au sang avant de la replaquer violemment au bureau .


" Sale pute! Refais ça et j'te creve!!!"

Il regarda son père adoptif et l'accusa sans lacher Chikara:

" Putain , tu l'as pas prévenu sur mon cas? "
" Je voulais qu'elle le voit par elle meme , elle ne semblait pas comprendre à quel point tu es dérangé."
" Ah parce que je suis dérangé!?"
" Bah !" fit-il en montrant le cou de la jeune fille qui restait applati sur le bureau ." T'en doutais?"
" Attend , elle vient de me cramer sa clope sur la gorge !"
"Et tu viens de lui arracher à moitié la jugulaire! Amene la à l'infirmerie.."
"Tin... serieux , tu commences deja à faire chier... et remettez moi l'eau chaude !"
"Pas temps que tu ne t'humanisera pas un peu . Un chien n'a pas besoin d'eau chaude..."

Shunsuke ne dit rien et sortit avec Chikara de chargé sur l'épaule comme un sac à patate . Il passa la porte du bureau , l'infirmerie était juste en face. Il s'essuya le sang qu'il avait sur la bouche, et lui mit une claque sur le cul.

" Hey creve pas, le padre a encore besoin de toi on dirait."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikara Serizawa

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   Mer 14 Juil - 19:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rentrée et déjà convoqué (PV Parrain II/ Shun [XXX?])
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» Un mois de retard pour la rentrée
» • Une nouvelle Rentrée, Une nouvelle élève. || Validée.
» Un costume bien taillé pour la rentrée
» Grand bal de rentrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Man'zen School : l'antre des délinquants :: Man'Zen School: l'antre des délinquants :: Les zones réservées au personnel restant :: Bureau de la directrice-
Sauter vers: